Retour

Medavie ne veut pas dévoiler la totalité de son contrat concernant Ambulance NB

Medavie demande à un juge de revoir la décision du Nouveau-Brunswick de rendre public son contrat avec le ministère de la Santé concernant Ambulance Nouveau-Brunswick.

Un des avocats de Medavie, Charles LeBlond, assure que l’entreprise est prête à dévoiler la majorité des informations du contrat. Elle s’oppose cependant à la publication de certains détails, dont le montant qu’elle reçoit pour atteindre des cibles de performance, assurant que cela pourrait nuire à sa compétitivité et compromettre ses activités commerciales.

D’autres compagnies pourraient en tirer des avantages pour de futures soumissions de contrats avec la province. Des avantages que Medavie n’aurait pas, puisqu’elle ne pourrait pas avoir accès aux mêmes informations sur ses compétiteurs, explique l’avocat.

Le gouvernement provincial a avisé Medavie de son intention de publier, dans sa totalité, le contrat de 2017 concernant Ambulance NB en février dernier. Medavie gère le système d’ambulance provincial depuis 2007, mais le contrat a été renouvelé en 2017.

La position de la province est qu’il en va de l’intérêt public que le contrat de 2017 soit divulgué dans sa totalité, a dit un avocat du gouvernement, Richard Williams, à la Cour du Banc de la Reine, à Moncton.

La Loi sur le droit à l'information et la protection de la vie privée permet à quiconque de demander des documents détenus par le gouvernement. Elle inclut toutefois des exemptions qui interdisent de divulguer des informations sur un tiers fournies à titre confidentiel ou qui pourraient nuire à ses intérêts commerciaux.

Le juge George Rideout a déclaré vouloir rendre une décision écrite d'ici mardi ou mercredi prochain.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards