Retour

Messages haineux: Chris Collins se fait confondre pour son homonyme américain

Une confusion règne chez les internautes alors que le président de l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick reçoit des messages haineux destinés, en fait, à son homonyme américain, membre du Congrès.

« Je me suis fait traiter d'imbécile ce matin…. », a affirmé le Néo-Brunswickois après avoir reçu un message twitter d’une avocate du Maryland s’étant clairement trompée.

Chris Collins a reçu plusieurs tweets d'insultes depuis que le président Donald Trump est au pouvoir. Le Chris Collins américain a été le premier membre du Congrès à donner son appui officiel à Donald Trump et a depuis été une des cibles du mouvement anti-Trump.

« C’est plutôt choquant quand je vois que quelqu’un m’insulte sur les médias sociaux, déplore le Chris Collins canadien. J’éprouve un certain soulagement quand je réalise que c’est à l’autre Chris Collins qu’on voulait s'adresser. »

L’avocate du Maryland, Darcy Shoop, a rapidement supprimé son tweet de nature haineuse après s’être fait dire qu’elle s’en était prise à la mauvaise personne.

« J’étais horrifiée quand j’ai apprise que j’avais attaqué la mauvaise personne », a-t-elle raconté en entrevue.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine