Retour

Moins de dépenses et un budget participatif aux 2 ans à Rimouski

La Ville de Rimouski réduira sensiblement ses dépenses en immobilisations au cours des trois prochaines années.

Le conseil municipal a adopté, mardi soir, un programme triennal d'immobilisations (PTI) de 75 millions de dollars pour les années 2019 à 2021.

Ce budget dépassait les 100 millions de dollars lors des quatre exercices précédents. Le maire Marc Parent explique cette réduction par la fin prochaine de la construction du complexe glaces-piscines.

Le conseil municipal a adopté son PTI plus tôt cette année afin d'avoir une plus grande latitude dans sa planification budgétaire. Ce plan est normalement présenté en même temps que le budget, en décembre.

Un budget participatif sur deux ans

Autrement, le dépôt de ce Programme triennal d'immobilisation confirme que ce n'est pas avant 2020 que se réaliseront les prochains projets en vertu du budget participatif.

Ce budget comprend enveloppe de 200 000 $ dépensée pour la réalisation d'un projet soumis par des citoyens. Le maire Parent assure que le conseil croit toujours à ce concept de budget participatif, mais que la formule s'échelonnera dorénavant sur deux ans.

Hausse du prix des terrains dans le parc industriel

Par ailleurs, le conseil municipal a adopté, mardi, une nouvelle grille tarifaire qui fixe le prix de vente entre 6 et 21 dollars le mètre carré. La directrice du service de l'urbanisme, Anne Barrette, a expliqué que le prix de vente de ces terrains avait été gelé pendant 22 ans.

Le maire Marc Parent a pour sa part indiqué qu'il s'agit simplement d'un ajustement au prix du marché, ce qui permettra de faciliter le financement de la modernisation du parc industriel.

D'après les informations de Denis Leduc

Plus d'articles