Retour

Mona Fortier remporte l'investiture libérale dans Ottawa-Vanier

Au terme d'un vote marathon et d'une longue campagne qui a duré plusieurs mois, c'est finalement Mona Fortier qui a remporté l'investiture libérale dans Ottawa-Vanier.

Un texte d’Angie Bonenfant

Mme Fortier a remporté la majorité des voix, au septième tour, devançant, entre autres, Nicolas Moyer, Véronique Soucy et Francis Leblanc. Deux mille six cent soixante-neuf (2669) membres ont exercé leur droit de vote, dimanche.

Dans son discours d’acceptation, Mme Fortier s’est dite « heureuse », « contente » et « honorée » d’avoir été choisie par les membres du parti.

Elle compte poursuivre le travail du défunt député Mauril Bélanger, son mentor avec qui elle a travaillé pendant plusieurs années.

« J’ai fait huit campagnes avec M. Bélanger. Comme candidate ce sera une première », a-t-elle déclaré.

« M. Bélanger travaillait avec toutes les communautés de la circonscription. Nous allons travailler comme lui avec toutes les minorités. Nous allons suivre ses traces. »

Prête pour la prochaine campagne

Les célébrations risquent, toutefois, d’être de courte durée, puisque le gouvernement de Justin Trudeau doit, selon certaines règles d’Élection Canada, annoncer la date des prochaines élections partielles au plus tard le 19 février.

« On est prêt pour la prochaine campagne et gagner de nouveau Ottawa-Vanier », a lancé Mona Fortier, qui a déjà enligné toutes ses priorités.

« On a besoin d’améliorer le logement abordable. L’économie, la création d’emploi, on va mettre l’accent là-dessus », a-t-elle soutenu.

« Avec toute l’équipe que je voir avoir [en main], je suis sûre que l’on va pouvoir avancer et commencer dès demain la prochaine campagne. »

Si Mme Fortier remporte les prochaines élections partielles, elle sera la première femme à représenter Ottawa-Vanier au Parlement depuis 1935.

Déroulement du vote

Le Parti libéral a opté pour un mode de scrutin préférentiel. Chaque membre devait indiquer leur premier choix, deuxième choix, troisième choix, etc. Les résultats finaux ont été dévoilés en fin d’après-midi dimanche, vers 18 h.

10 h : Le début du vote. Les membres ont été nombreux à se présenter aux bureaux de vote situés au Centre des conférences d’Ottawa. Ils ont aussi été nombreux à manifester bruyamment leur appui à un candidat.

11 h : Discours des candidats. Ces derniers ont présenté un discours de cinq minutes dans lequel ils ont joué le tout pour le tout dans le but de rallier le plus de membres possible.

15 h : Fin du vote. Plus de 7000 membres avaient le droit de vote, dimanche. La patience a toutefois été de mise pour les candidats puisque le décompte, selon les estimations du Parti, devait durer plusieurs heures.

19 h : Annonce des résultats. Mona Fortier est déclarée grande gagnante de l’investiture libérale, après sept tours. 2669 membres ont voté et 84 bulletins ont été rejetés,

Unité au sein du parti

Mme Fortier a lancé auprès des candidats déchus un appel à l’unité. Elle les a invités à se joindre à sa campagne pour remporter les prochaines partielles dans Ottawa-Vanier.

Il est déjà acquis que les candidats Éric Khaiat, Ainsley Malhotra, Véronique Soucy et Khatera Akbari se joindront à elle.

« Avec les gens que j’ai rencontrés, les quartiers que j’ai visités et les discussions que j’ai eues, je pense que je pourrais servir comme atout pour sa campagne », a soutenu M. Khaiat.

« Si elle veut que je partage mes connaissances avec son équipe, je serais heureux de la soutenir. »

« Absolument, je vais travailler avec Mona. Comme tous les autres candidats, on a dit vouloir faire du porte-à-porte, faire des appels, du bénévolat, peu importe! On va travailler avec elle! », a indiqué Mme Soucy.

L’opposition est prête

La candidate qui représentera le Nouveau Parti démocratique aux prochaines élections partielles dans Ottawa-Vanier, Emilie Taman, a indiqué qu'elle talonnera Mme Fortier sur les promesses brisées du Parti libéral.

« J’ai beaucoup de respect pour Mona Fortier. Je sais qu’elle a travaillé très fort », a-t-elle tout d’abord dit.

« Mais, il y a beaucoup de résidents qui ont vu que son gouvernement brise ses promesses. Nous serons une opposition progressive et forte qui sera capable de les obliger à rendre compte de leurs promesses. »

La date des élections partielles reste encore à être déterminée. Le gouvernement de Justin Trudeau a jusqu'au 19 février pour faire une annonce à ce sujet.

Le Parti vert sera représenté par Nira Dookeran. Le nom du candidat du Parti progressiste conservateur sera dévoilé le 16 février, lors d’une investiture.

La circonscription fédérale est vacante depuis le décès, en août dernier, de Mauril Bélanger à la suite d'un long combat contre la maladie de Lou Gehrig.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine