Retour

Montréal devrait mener des consultations prébudgétaires, selon l'opposition

L'opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal déposera une motion lors de la prochaine séance du conseil municipal pour demander la tenue de consultations prébudgétaires en vue de l'élaboration du budget de l'an prochain.

« Nous pensons que cette proposition est nécessaire, notamment avec le tollé qu'il y a eu lors du dernier budget, où le lien de confiance a été brisé entre la population, et le fait que la mairesse a brisé sa promesse de ne pas augmenter les taxes foncières au-delà de l'inflation », a fait valoir mercredi matin Lionel Perez, chef par intérim d'Ensemble Montréal.

M. Perez était pour l'occasion accompagné de son porte-parole en matière de démocratie et de participation citoyenne, Frantz Benjamin. Car c'est exactement ce dont il s'agit, soutient-il : de démocratie et de participation citoyenne.

« On consulte déjà les citoyens sur plusieurs des aspects de la vie municipale, mais jamais sur le plus important, c'est-à-dire la façon dont leur argent est dépensé », peut-on lire dans le communiqué fourni par l'opposition, qui ajoute que ce type de consultation « permet non seulement d'accroître la participation citoyenne, mais également d'éduquer la population sur l'ensemble des composantes d'un budget municipal ».

Ensemble Montréal souligne que les gouvernements du Québec et du Canada mènent déjà depuis plusieurs années des consultations prébudgétaires, de même que les villes d'Ottawa et d'Edmonton. Même les arrondissements du Plateau-Mont-Royal et du Sud-Ouest tiennent diverses formes de consultations auprès des citoyens, fait valoir l'opposition.

La motion, qui sera débattue le 28 mai, exige « que le conseil municipal mandate la Commission sur les finances et l'administration de mener dès cette année et annuellement une consultation prébudgétaire publique et en ligne à laquelle les citoyens, les partenaires de la société civile et les élus sont conviés afin de recueillir les idées et les suggestions des Montréalais en vue de l'élaboration du budget et du Programme triennal d'immobilisations (PTI) de l'année subséquente ».

Le budget de 2018 représentait plus de 5,5 milliards de dollars, tandis que le PTI prévoyait des investissements de 6,4 milliards de dollars de 2018 à 2020 inclusivement.

En théorie, le prochain budget de l'administration Plante-Dorais – celui de 2019 – sera présenté en novembre prochain.

Avec la collaboration de Benoît Chapdelaine

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une mère et son fils offrent une danse inoubliable





Rabais de la semaine