Les conseils scolaires ontariens ne pourront pas annoncer de nouvelles fermetures d'écoles jusqu'à nouvel ordre, pour laisser le temps au gouvernement ontarien de revoir la façon dont ces décisions sont prises.

Les fermetures déjà envisagées pourront toutefois se faire comme prévu. Cela représente près de 130 écoles, dont 40 en milieu rural.

La province fera aussi des exceptions quand la sécurité des élèves est en jeu ou quand deux conseils scolaires veulent partager un bâtiment. Le gouvernement veut d'ailleurs inciter les conseils et les organismes de la collectivité à partager des installations.

Les progressistes-conservateurs réclamaient ce moratoire sur les fermetures d'écoles.

Le chef Patrick Brown déplore que le fait que la décision n'ait aucun impact sur les écoles qui étaient déjà en voie d'être fermées.

À son avis, cela démontre que les milieux ruraux et le nord de l'Ontario ne sont pas des priorités pour le gouvernement.

Dans son plan pour ces régions rendu public mercredi, le ministère de l'Éducation a prévu 20 millions de dollars de plus pour les écoles des collectivités rurales et du Nord.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine