Retour

Mulcair promet 1,8 milliard pour les soins aux aînés

Un gouvernement néo-démocrate investirait dans les soins à domicile pour soutenir 41 000 aînés supplémentaires et aiderait les provinces à créer 5000 places de plus en soins de longue durée.

Un texte de Philippe Chevalier et Marie-Ève Maheu

Le NPD s'engage aussi à améliorer l'accès aux soins palliatifs et de fin de vie. Il ne dit toutefois pas comment il compte y arriver.

Lors d'un arrêt à Vancouver, le chef Thomas Mulcair a indiqué que son parti augmenterait de 1,8 milliard de dollars sur quatre ans les transferts en santé aux provinces pour les aider à améliorer les soins aux aînés.

Le NPD présentait dimanche matin les « premières mesures de son plan pour améliorer le système de santé ». Le parti croit ainsi pouvoir libérer des lits d'hôpitaux et réduire l'engorgement à l'urgence.

Thomas Mulcair en a profité pour s'attaquer à ses adversaires, autant libéraux que conservateurs, sur la question des soins aux aînés.

« Sous Paul Martin, les libéraux ont imposé des coupes massives dans les transferts en santé aux provinces, le même Paul Martin avec qui Justin Trudeau se pavane, le même Paul Martin qui a coupé dans les soins aux patients, dans l'aide aux plus vulnérables. Ces coupures que Stephen Harper a empirées ont eu et ont toujours un impact dramatique sur les soins aux aînés », a déclaré le chef néo-démocrate.

M. Mulcair a ajouté que ces coupes arrivaient « au pire moment, car la population vieillit ».

Au pays, on compte 5,6 millions de personnes âgées de 65 ans et plus sur une population de plus de 35 millions.

Plus d'articles

Commentaires