Retour

N.-É. : une session parlementaire qui pourrait être de courte durée

Les travaux parlementaires reprennent mardi, à l'Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse, mais ils pourraient être interrompus par le déclenchement d'une campagne électorale avant même l'adoption du budget attendu jeudi.

Le premier ministre Stephen McNeil a promis de déposer un budget, mais n’a pas voulu s’engager à faire durer les travaux jusqu’à son adoption. Ainsi, le budget se transformerait en quelque sorte en programme électoral.

L’opposition officielle insiste sur une étude détaillée du budget de jeudi, compte tenu des signaux contradictoires envoyés par le gouvernement McNeil sur l’état des finances de la province.

« Tout à coup [le premier ministre] McNeil a changé de discours. Il n’y avait pas d’argent pour quoi que ce soit et maintenant, il y a de l’argent pour tout », affirme le chef du Parti progressiste-conservateur, Jamie Baillie, en faisant référence aux nombreuses annonces de financement faites par le gouvernement dernièrement.

L’équipe de Stephen McNeil n’a présenté qu’un seul projet de loi en vue de la session qui commence.

Selon certaines indications, il pourrait demander au lieutenant-gouverneur J.J. Grant de dissoudre l’Assemblée et de déclencher des élections dès la fin de semaine prochaine.

D'après des informations de Jean Laroche, CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine