Retour

Non au casino, disent les leaders religieux du Grand Sudbury

Les représentants de diverses confessions religieuses s'opposent au déménagement des installations de Gateway Casino sur un terrain qui sera adjacent au nouvel aréna du Grand Sudbury. Elles se disent inquiètes de l'impact d'une maison de jeu sur le tissu social.

Dans une lettre ouverte signée par 56 représentants des églises catholiques, baptistes, anglicanes, pentecôtistes, unies et mennonites, entre autres, ces signataires disent s’opposer en tout point aux jeux de hasard.

« L’endroit proposé est dans un rayon de trois kilomètres d’habitations à loyer modique (HLM) et à moins de dix minutes du village Finlandia pour aînés », dit la lettre ouverte.

Les opposants se disent convaincus « qu’un casino aux abords du chemin Kingsway brisera des familles, créera la dépendance, augmentera le taux de criminalité, sans compter les faillites personnelles qui en résulteraient », poursuit la missive.

Les représentants des divers lieux de culte de la région exhortent le conseil municipal du Grand Sudbury à s’opposer au déménagement de Gateway qui occupe actuellement l’hippodrome Sudbury Downs, dans le secteur Rayside-Balfour.

Audiences publiques

La lettre des leaders religieux est publiée au moment où la municipalité tient ce soir et mercredi des audiences publiques.

Le chargé de cours en théologie et en philosophie à l’Université de Sudbury, Christopher Duncanson-Hales, présentera la lettre au comité de planification au nom des 56 représentants religieux.

Le comité de planification de la Ville entendra les opposants au changement de zonage proposé afin d’aller de l’avant avec le projet True North Strong.

Le groupe Casino Free Sudbury présentera lundi les résultats d’une étude qui montre l’impact négatif sur l’économie régionale qu’aura le nouveau quartier.

La rencontre de lundi porte sur le zonage pour le casino, tandis que la réunion de mercredi abordera les changements aux règlements pour le futur aréna et son stationnement.

Les deux rencontres débutent à 16 h 30 à la salle du conseil municipal à la place Tom Davies.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »