Retour

Nouvel échéancier pour la revitalisation du centre-ville de Magog

La Ville de Magog a revu et corrigé son plan de revitalisation du centre-ville, dont la première mouture avait été jugée trop ambitieuse et surtout trop coûteuse.

Des soumissions aux coûts trop élevés avaient forcé les élus de Magog « à retourner à la table de travail ». La plus basse soumission reçue excédait de 6 millions de dollars le budget alloué à la réalisation de ce projet.

« On a refait notre travail. On a passé au peigne fin les plans et devis pour trouver où on pouvait faire des économies. Ça pouvait être dans le choix des matériaux, les travaux qui pourraient être faits dans une phase ultérieure, les changements [de] mobilier urbain. On pense qu'on a trouvé des solutions pour entrer dans le budget », indique la mairesse Vicky May Hamm.

Cet exercice a conduit la Ville à prendre la décision de ne pas inclure l’aménagement du parc des Braves dans la première phase du projet. Les options comme le belvédère à l’angle des rues Sherbrooke et Principale et celui de la Grosse-Pomme sont également exclues pour l’instant.

Le nouvel échéancier propose que la Ville procède à l'appel d'offres dès maintenant pour les plans et devis et que les travaux commencent à l'hiver 2019.

À l'origine, la Ville avait prévu un budget de 20 millions de dollars. La mairesse Hamm croit que les prochaines soumissions pourront respecter ce plafond.

Plus d'articles