Retour

Nouvelle semaine cruciale en politique britanno-colombienne

Les députés font leur retour en chambre lundi pour la première fois depuis le discours du Trône de la semaine dernière et le gouvernement libéral de Christy Clark pourrait ne pas finir la semaine au pouvoir.

Le leader des néo-démocrates à l’Assemblée, Mike Farnworth, affirme qu’ils déposeront une motion dès lundi sous forme d’un amendement sur le débat du discours du Trône. Cette motion exige un vote immédiat à l'Assemblée, mais doit obtenir l'unanimité pour aller de l'avant, y compris côté libéral, et a donc peu de chances d’être adoptée.

Le NDP ne compte, toutefois, pas s'arrêter là. Le parti d’opposition présentera plus tard cette semaine une nouvelle motion de confiance, une fois que le débat sur le discours du Trône sera terminé. Celle-ci ne nécessite pas d’unanimité.

Mike Farnworth a bon espoir que le second vote, qui pourrait intervenir jeudi selon lui, aura une issue différente du premier. Il prévoit que la motion sera adoptée par 44 voix contre 43.

Le NPD, qui a obtenu 41 sièges lors des élections du 9 mai, bénéficie d’une alliance avec le Parti vert qui lui apporte 3 sièges supplémentaires et lui permet d'obtenir ainsi 44 voix potentielles. Les libéraux, eux, ont obtenu 43 sièges.

Plus d'articles

Commentaires