Retour

Opioïdes et santé autochtone au menu des ministres de la Santé

La crise des opioïdes qui fait des centaines de morts et les soins offerts aux Autochtones seront au programme d'une rencontre entre les ministres de la Santé du gouvernement fédéral et des provinces.

Un texte de Laurent Pirot

La ministre albertaine de la Santé, Sarah Hoffman, accueillera ses homologues jeudi et vendredi à Edmonton.

Des représentants autochtones albertains viendront s’exprimer jeudi, et des responsables nationaux seront présents vendredi.

Les Autochtones, en particulier ceux qui vivent dans les réserves, reçoivent généralement des soins de moins bonne qualité et ont plus de mal à y accéder. C’est une responsabilité partagée entre les provinces et le fédéral, relève la ministre albertaine.

Fin des questions budgétaires

La rencontre ne portera pas, en revanche, sur les questions d’argent, croit Sarah Hoffman, qui parle d’un « retour à la normale » après la longue négociation budgétaire qui s’est achevée par la signature d’ententes bilatérales entre Ottawa et les provinces.

C’est une erreur, répond la Coalition canadienne de la santé, qui a chiffré le manque à gagner pour les provinces à 31 milliards de dollars sur 10 ans.

Ce montant est important et va contribuer à dégrader les soins offerts aux Canadiens, estime la directrice générale de la Coalition ontarienne de la santé, Natalie Mehra. « Les gens souffrent et nous demandons aux gouvernements provinciaux de ne pas simplement accepter ces accords. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine