Il régnait une atmosphère de coopération mercredi à la Maison du citoyen de Gatineau. Le maire nouvellement réélu, Maxime Pedneaud-Jobin, a invité tous les conseillers à venir prendre un café dans son bureau, une initiative bien reçue par ces derniers.

Même si son parti, Action Gatineau, n’a pas la majorité qu’il espérait au conseil municipal, le maire a confiance que tout le monde travaillera ensemble pour servir l’intérêt des Gatinois.

« On n'a pas tous le même programme, mais on a tous la même ville et je pense que c'est ça qui va faire qu'on va être capable de prendre des décisions qui sont dans l'intérêt de Gatineau. On verra jusqu'où les uns et les autres vont mettre de l'eau dans leur vin », a estimé M. Pedneaud-Jobin, qui a souligné qu’une de ses priorités était le train léger.

Les élus indépendants se sont effectivement dits prêts à travailler ensemble sur des dossiers importants, comme le train léger ou le budget.

« Les gens veulent travailler ensemble. C’est beaucoup ce qui est ressorti. Pour les citoyens de la ville de Gatineau, c’est important qu’on travaille en équipe », a estimé Pierre Lanthier, conseiller dans le district de Bellevue.

Une certaine fébrilité régnait dans les couloirs de la Maison du citoyen.

« Ce matin, j’ai eu des discussions avec des gens de manière tout à fait informelle, avec des collègues, tant des membres du parti politique que des indépendants et dans les deux cas, les gens sont ici de bonne foi et souhaitent faire avancer notre conseil municipal. Alors je vois l’avenir d’un œil très optimiste », a dit Daniel Champagne, conseiller du district du Versant.

La première rencontre du conseil municipal aura lieu le 21 novembre.

Avec les informations de Florence Ngué-No

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine