Retour

Ottawa et Victoria investissent 45 M$ pour améliorer Internet sur la côte pacifique

Les gouvernements fédéral et provincial investissent conjointement 45 millions de dollars pour permettre à 154 communautés rurales de la région de la côte pacifique en Colombie-Britannique d'avoir accès à l'Internet haute vitesse.

Un texte de Charlotte Dumoulin

Jane Philpott, la ministre fédérale des Services aux Autochtones, a annoncé cet investissement qui s’inscrit dans le cadre du programme fédéral « Brancher pour innover ». C’est un plan d’action de 500 millions de dollars pour permettre aux Canadiens habitant en régions rurales d'avoir une meilleure connexion Internet.

À une époque où plusieurs trouvent difficile de vivre sans cellulaire, ordinateur portable ou tablette électronique, il est peut-être étonnant d'apprendre que certaines communautés n'ont pas accès à l’Internet. C'est toutefois une réalité en Colombie-Britannique comme l’a expliqué Jinny Sims, ministre provinciale des Services aux citoyens, en conférence de presse.

« Dans la région du Grand Vancouver, nous tenons notre connexion Internet pour acquise. Mais, il y a des communautés dans la province, où il n’y a pratiquement pas de réseau Internet, explique Jinny Sims. Pour eux, ce sera un changement important ».

Parmi les communautés qui bénéficieront de cet investissement provincial-fédéral, 44 sont Autoctones.

L’Internet pour une meilleure économie

La ministre Jinny Sims croit qu’il s’agit d’un investissement nécessaire pour favoriser la croissance économique, le tourisme en région et pour encourager les jeunes à rester dans les collectivités plus éloignés.

Nombreux sont les jeunes en régions rurales qui décident de s’exiler vers les grands centres urbains pour étudier et se trouver un emploi, explique la ministre. La mauvaise connexion Internet dans leur village est un grand facteur à leur exode. C’est une préoccupation qui revient lors de ses discussions avec les membres des Premières Nations, explique la ministre.

Construction de câbles à fibre optique

Le montant annoncé servira à l'installation de 3,5 millions de mètres de câbles à fibre optique sous-marins reliant les différentes communautés dans l’île de Vancouver et d’autres entre Prince Rupert et la ville de Vancouver.

La ministre des Services aux citoyens estime que ce projet pourrait être réalisé d'ici trois ans. Mais, elle assure que ce n’est que le début.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique prévoit fournir un meilleur accès Internet à d'autres communautés éloignées. Offrir un service Internet accessible dans toutes les régions est une pièce maîtresse pour la croissance économique, selon le gouvernement. « C’est fondamental pour la croissance économique. [...] Ça va ouvrir des portes au tourisme », considère Jinny Sims.

Plus d'articles