Retour

Ottawa ne cherche pas encore une solution de rechange aux Super Hornet de Boeing

On ne sait pas si le gouvernement fédéral a vraiment « suspendu » ses pourparlers avec Boeing pour l'acquisition de 18 appareils Super Hornet à cause du litige commercial avec Bombardier, mais il n'a entrepris aucune démarche avec un concurrent pour acquérir d'autres avions de chasse.

Steve MacKinnon, secrétaire parlementaire de la ministre des Services publics et de l'Approvisionnement, Judy Foote, a parlé de « suspension » des pourparlers avec Boeing. Le cabinet de la ministre a cependant rectifié rapidement le tir, qualifiant de figure de style le terme « suspension » utilisé par M. MacKinnon.

Le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, avait annoncé que le Canada achèterait 18 Super Hornet pour permettre à l'armée de l'air de respecter ses engagements internationaux. Il s'agit en fait de renflouer, de façon intérimaire, la flotte de vieux CF-18 le temps de compléter l'appel d'offres et de recevoir une nouvelle flotte entière d'avions de chasse.

Ottawa a déjà manifesté sa « déception » de voir Boeing porter plainte à Washington concernant de présumées subventions versées à Bombardier. Le géant américain soutient que ces subventions permettent à l'entreprise québécoise de vendre au rabais aux États-Unis ses appareils de la C Series.

Dans une allocution prononcée mercredi matin devant des dirigeants d'entreprises du secteur de la défense, à Ottawa, le ministre Sajjan soutenait que Boeing ne se comporte pas comme un « partenaire de confiance » du Canada avec ces attaques « non fondées » de dumping formulées contre Bombardier.

Boeing a répliqué jeudi en annulant la conférence de presse prévue au même colloque à Ottawa pour mousser sa contribution au projet d'avion de chasse Super Hornet. La veille, le porte-parole de Boeing, Scott Day, avait défendu le geste « purement commercial » de l'entreprise contre Bombardier – un geste qui ne devrait pas s'immiscer dans les relations militaires avec le Canada, selon lui.

Plus d'articles

Commentaires