Retour

Ottawa ordonne une enquête du CRTC sur les pratiques de vente des télécoms

Le gouvernement fédéral a ordonné une enquête sur les grandes entreprises canadiennes de télécommunications à la suite d'allégations selon lesquelles elles utilisent des tactiques trompeuses et agressives pour vendre leurs produits et services.

Le ministre responsable des télécommunications, Navdeep Bains, a indiqué qu'il voulait tenir une enquête publique au cours de laquelle les Canadiens pourront se faire entendre.

M. Bains a demandé au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) de mener l'enquête.

« Les Canadiens, surtout les plus vulnérables, ne doivent pas être traités de façon injuste ou trompeuse par une société de télécommunication », a déclaré le ministre dans un communiqué.

Le président du CRTC, Ian Scott, avait déjà refusé les demandes d'enquête déposées plus tôt cette année par deux groupes de défense des consommateurs.

L'organisme devra livrer son rapport au plus tard le 28 février 2019.

Cette décision du gouvernement fédéral intervient après des mois de reportages de CBC/Radio-Canada sur la question.

Plus de 200 anciens employés et employés actuels de grandes sociétés de télécommunication, principalement Bell et Rogers, ont utilisé l’outil Go Public, qui permet aux citoyens de partager avec CBC ce qu’ils croient être une nouvelle, afin de décrire la pression dont ils font l’objet pour tromper les clients et leur mentir afin d'atteindre des objectifs de vente irréalistes.

C'est ainsi qu'un employé de Rogers, par exemple, a admis ne pas avoir informé de nombreux clients, pour la plupart des personnes âgées, de certains frais supplémentaires. Ce même employé a aussi raconté avoir souvent ajouté des produits ou des services aux comptes de nombreux clients sans avertir ces derniers.

Les plaintes en hausse

Dans un rapport publié en avril, la Commission des plaintes relatives aux services de télécom-télévision a constaté que les plaintes contre les fournisseurs de services de télécommunications avaient augmenté de 73 % par rapport à l'année précédente.

Dans son plus récent rapport de surveillance des communications, le CRTC a noté qu’environ 10 millions d’abonnés aux services de télécommunications comptaient au moins deux services de la même entreprise (câble, Internet, téléphonie) à leur dossier.

Le secteur des communications est très concentré au Canada; cinq entreprises comptent pour 83 % des revenus du secteur.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque