Retour

Ottawa renonce à l’énergie éolienne sur l’île de Sable

Les conditions difficiles et l'isolation de l'île de Sable, au large de la Nouvelle-Écosse, poussent le gouvernement du Canada à abandonner le projet d'énergie éolienne entamé il y a plus de 15 ans.

Parcs Canada explique que les turbines ne répondent pas aux besoins sur l’île, qui est connue pour son troupeau de chevaux sauvages.

Le gouvernement dit avoir dépensé 1 million de dollars dans ce projet jusqu’à présent. Il lui faudra encore dépenser 150 000 $ pour démanteler les cinq turbines, à l’automne prochain.

Le ministère de l’Environnement du Canada a lancé ce projet pilote en 2000. Lorsque Parcs Canada s’est chargé de la gestion de l’île, 13 ans plus tard, les éoliennes ne fonctionnaient pas.

Parcs Canada précise que la fragilité de l’environnement et de la faune de l’île ainsi que des conditions difficiles ont entraîné plusieurs retards dans le projet. De plus, il n’a pas été possible d’adapter la technologie éolienne aux activités et aux infrastructures de l’île en raison de problèmes techniques.

Le fédéral ajoute qu’il étudie d’autres options d’énergie verte pour l’île de Sable.

Plus d'articles

Vidéo du jour


9 choses à savoir sur Meghan Markle