Retour

Ottawa va hâter la ratification du Partenariat transpacifique pour contrer Trump

Le gouvernement Trudeau veut accélérer la ratification de l'Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), dans le but de contrer les effets du conflit commercial avec les États-Unis.

Lors de la période de questions à Ottawa lundi, le ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne, a dit qu’il souhaitait présenter une mesure législative avant que la Chambre des communes n'ajourne ses travaux pour l’été.

Le PTPGP, qui a été signé en mars sans les États-Unis, lie le Canada à 10 pays des deux rives de l'océan Pacifique.

Le gouvernement Trudeau veut en hâter l'adoption par le Parlement.

« C’est une priorité absolue de ratifier [cet Accord] », a souligné le ministre Champagne.

Les tensions commerciales qui se sont accrues au cours des dernières semaines avec l’administration Trump expliquent l’empressement du gouvernement canadien.

Le 1er juin 2018, le gouvernement américain a décidé d’imposer des tarifs douaniers américains de 25 % sur les importations d'acier et de 10 % sur les importations d'aluminium en provenance notamment du Canada.

Et après le G7 de Charlevoix, le président américain a menacé d’imposer des droits tarifaires de 25 % sur les voitures importées.

Lundi, le ministre Champagne a accepté la main tendue de l’opposition officielle pour lutter contre les barrières commerciales.

« Les Canadiens savent que nous avons une bonne entente qui leur donnera accès aux marchés », a dit François-Philippe Champagne, en parlant du PTPGP. « Et nous acceptons l’offre des conservateurs de travailler avec nous. »

« Nous continuerons d’ouvrir les marchés pour nos travailleurs afin qu’ils puissent s’épanouir et se développer », a-t-il conclu.

Le PTPGP doit entrer en vigueur 60 jours après sa ratification par au moins six des 11 pays signataires (l'Australie, Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam).

Il remplace le Partenariat transpacifique (PTP), depuis le retrait des États-Unis.

La décision du président Donald Trump avait fait craindre pour la survie de l'accord, mais les autres membres ont réussi à s'entendre.

Le PTPGP mènera à l'abolition de nombreux tarifs entre les 11 pays signataires d'Amérique et d'Asie.

Selon le gouvernement fédéral, le PTPGP représente 495 millions de personnes et un produit intérieur brut combiné de 13 500 milliards de dollars - soit 13,5 % du PIB mondial.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine