Retour

Ottawa-Vanier : en tête-à-tête avec les candidats à l'investiture libérale

À moins d'un revirement de situation important, le candidat qui sera choisi le 5 février lors de l'investiture libérale dans Ottawa-Vanier pour représenter son parti aux élections partielles, aura de fortes chances de devenir le prochain député de cette circonscription.

Une idée originale d'Angie Bonenfant

Ottawa-Vanier est en effet un château fort libéral depuis 1935. Cette année, une dizaine de candidats s'affrontent pour obtenir le privilège de succéder à feu Mauril Bélanger. Certains sont même en campagne depuis plusieurs mois.

L'équipe d'ICI Ottawa-Gatineau a invité huit des dix candidats à s'asseoir autour d'un café et d'un micro, pour discuter des enjeux qui touchent Ottawa-Vanier.

Nicolas Moyer rencontre Véronique Soucy

Véronique Soucy est directrice générale et animatrice de la station radiophonique Unique FM, tandis que Nicolas Moyer est directeur général de la Coalition Humanitaire et fondateur du journal L'Écho de la Basse-Ville d'Ottawa. Ils n'ont pas encore atteint la quarantaine, ont une vie familiale bien remplie et des carrières professionnelles en pleine ascension.

Dans cet échange, on découvre que les deux candidats ont bien plus de choses en commun que ce que laisse transparaître leur plateforme électorale respective.

Abdourahman Kahin rencontre Ainsley Malhotra

L'enseignant Abdourahman Kahin et la femme d'affaires Ainsley Malhotra sont des résidents d'Ottawa-Vanier de très longue date. À eux deux, ils représentent cette communauté dite diverse qui compose la circonscription. Abdourahman, originaire de la République de Djibouti, a immigré il y a près de 30 ans. La famille d'Ainsley est quant à elle établie dans Ottawa-Vanier depuis de nombreuses générations.

Au cours de cette rencontre, on devine que même s'ils sont d'origine différente, les deux candidats ont de nombreux points en commun.

Mona Fortier rencontre Francis LeBlanc

L'ancien député Francis LeBlanc est un vieux routier de la politique, tandis que l'experte-conseil en communication Mona Fortier fait ses premières armes en politique active. Ils combinent ensemble plus de 45 ans de présence et de participation communautaire. Qu'ont en commun ces deux candidats? Bien des choses, vous diront-ils, mais surtout une ferme volonté d'améliorer le sort des résidents dans Ottawa-Vanier.

Mona et Francis font la preuve que deux têtes valent mieux qu'une seule quand il s'agit du bien-être de la circonscription.

Kathera Akbari rencontre Éric Khiait

Signe que cette course à l'investiture se fait dans la camaraderie, la comptable agréée Khatera Akbari et l'employé à la colline du Parlement Éric Khiait sont arrivés dans le même véhicule pour leur entretien. Lorsque l'occasion de succéder à Mauril Bélanger s'est présentée, les deux candidats n'ont pas pu s'empêcher de tenter leur chance.

Dans le cadre de cette conversation, on comprend que Khatera et Éric ont des raisons bien spéciales de prendre part à cette course.

Plus d'articles