Retour

Ottawa veut l'aide des citoyens pour sévir contre les pilotes imprudents de drones

Le gouvernement fédéral lance un nouvel outil de rapport d'incident pour dénoncer « l'utilisation imprudente » de drones.

Il s’agit d’un formulaire que les Canadiens sont invités à remplir en ligne et grâce auquel ils peuvent donner des précisions sur l’utilisateur, mais aussi l’engin suspect : sa localisation, son altitude, sa marque et son modèle, etc.

Ottawa annonce aussi de nouvelles exemptions pour les personnes qui utilisent des drones à des fins non récréatives.

« Transports Canada prend des mesures pour accroître la sécurité et stimuler l’innovation dans ce secteur, notamment en mobilisant les détaillants pour que les nouveaux utilisateurs de drones soient conscients des règles dès le début; en proposant un outil efficace pour que les Canadiens puissent signaler les problèmes de sécurité; et en aidant les utilisateurs à mettre à l’essai de nouvelles technologies », a déclaré le ministre des Transports, Marc Garneau.

Transports Canada rappelle que « quiconque utilise un drone de manière imprudente et négligente, viole l’espace aérien contrôlé ou réglementé, ou met en péril la sécurité des aéronefs avec pilote est passible d’amendes pouvant atteindre 25 000 $, d’une peine d’emprisonnement, ou les deux ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine