Retour

Ottawa veut renforcer la concurrence dans les transports aériens

Le gouvernement canadien modifiera la Loi sur les transports afin de faire passer la limite de la propriété étrangère des compagnies aériennes du Canada de 25 % à 49 %. Le gouvernement fédéral approuvera également, sous condition, les demandes des transporteurs Jetlines et Enerjet qui souhaitaient être exemptées des restrictions en matière de propriété internationale.

Lors d'un discours sur l'avenir du transport au pays ce matin à Montréal, le ministre des Transports, Marc Garneau, a précisé qu'une plus grande concurrence entre les sociétés aériennes et le renforcement des droits des voyageurs contribueront à réduire le coût des déplacements et améliorer la qualité des services offerts aux Canadiens.

M. Garneau entend également rendre le réseau de transport plus accessible aux personnes handicapées et à mobilité réduite.

Le ministre a aussi réitéré son intention de travailler avec les gouvernements provinciaux pour réduire la pollution de l'air. Ottawa souhaite réduire de 30 %, d'ici 2030, la pollution causée par le carbone sous les niveaux de 2005.

« Le réseau de transport canadien, en 2030, sera de plus en plus électrifié, soutiendra les carburants de remplacement comme l'hydrogène et misera de plus en plus sur le transport ferroviaire et sur les énergies renouvelables pour les avions plus efficaces comme le C Series », a déclaré le ministre Garneau devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Le ministre a insisté sur le développement de nouvelles technologies afin de rendre les villes et les systèmes de gestion de la circulation plus intelligents.

 

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?