Retour

OUI Québec crée une branche en Abitibi-Témiscamingue

À Rouyn-Noranda, plusieurs personnes ont assisté, samedi soir, à une rencontre des Organisations unies pour l'indépendance (OUI Québec). À l'issue de la rencontre, une table régionale Abitibi-Témiscamingue du groupe, voué à la promotion de l'indépendance, a été créée.

La présidente Claudette Carbonneau explique que le groupe, non partisan, est ouvert à tous ceux qui veulent débattre et faire la promotion de la souveraineté.

Aujourd'hui, je suis très fier de venir fonder une table régionale. C'est en soi une bonne nouvelle.

Claudette Carbonneau

« Notre organisation, c'est une organisation essentiellement citoyenne où on retrouve des organisations, par exemple les syndicats, les sociétés nationales de Québécois, et des citoyens et des citoyennes qui veulent prendre leur place dans le débat de l'indépendance du Québec et le faire sur une base non partisane », a-t-elle fait savoir.

Les OUI Québec sont déjà présents dans une dizaine de régions.

La présidente Claudette Carbonneau croit qu'il est important que les régions s'impliquent pour relancer le débat sur l'indépendance.

Moi je pense qu'un pays du Québec à bâtir sans les régions, ce sera un pays sans âme, ce serait renoncer à l'occupation du territoire. Il y a dans les régions un potentiel militant, il y a de la créativité, et d'autres parts, ça serait parfaitement illégitime, un pays c'est pas Montréal, c'est pas Québec, un pays c'est l'ensemble du territoire québécois.

Claudette Carbonneau

La présidente Claudette Carbonneau était accompagnée de Martine Desjardins, présidente du Mouvement national des Québécoises et Québécois.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine