Retour

Parent l'emporte de justesse à Longueuil, Assaad triomphe à Brossard

Sylvie Parent a remporté une bataille qui aurait difficilement pu être plus serrée à la mairie de Longueuil, défaisant de justesse son ancienne coéquipière politique Josée Latendresse. Cette dernière entend d'ailleurs demander un recomptage. Un vent de changement a par ailleurs soufflé sur Brossard, la ville voisine, où Doreen Assaad est victorieuse.

Dauphine de la mairesse sortante Caroline St-Hilaire, Mme Parent a obtenu 42,7 % des voix et Mme Latendresse, 42,5 %, une différence de seulement 118 votes. Sadia Groguhé a fermé la marche avec 14,7 % des voix.

Le décompte s'est déroulé dans le plus grand suspense. On a ignoré qui allait l'emporter jusqu'à ce qu'on ait compilé les votes de la toute dernière des 495 boîtes de scrutin.

Le parti de Josée Latendresse, Longueuil citoyen, détiendra malgré tout la majorité à l'hôtel de ville.

Mme Latendresse a salué son équipe, en ayant une pensée pour ceux qui, comme elle, ont été défaits.

Le taux de participation à Longueuil a été de 32,6 %, selon des données préliminaires.

Sylvie Parent a commenté sa victoire. « Le résultat me plaît énormément et c'est avec humilité que je reçois ce mandat. La population nous a dit ce soir qu'elle est fière de notre bilan, parce que des gens des deux équipes faisaient partie d'Action Longueuil il y a quelques mois à peine », a-t-elle expliqué.

Même si elle est minoritaire au conseil municipal, Sylvie Parent n'est pas inquiète. Nous devrons travailler pour le bien commun, le conseil doit voir aux intérêts des citoyens, a-t-elle dit.

Les trois femmes espéraient succéder à Mme St-Hilaire, qui a quitté la vie politique dans les derniers mois.

Mmes Latendresse et Parent ont travaillé ensemble pendant des années au sein du parti Action Longueuil de Caroline St-Hilaire, puis se sont affrontées pour en reprendre la barre. Sylvie Parent a remporté la course à la chefferie avec à peine une trentaine de voix sur Josée Latendresse. Celle-ci a alors quitté la formation avec sept conseillers, soit la majorité de ses représentants, pour aller fonder Longueuil citoyen.

Conseillère municipale depuis 2009 et ex-bras droit de Mme St-Hilaire, Sylvie Parent a voulu incarner la continuité. Le slogan d’Action Longueuil, qui tentait d'obtenir un troisième mandat de suite, était d’ailleurs « On continue! » Mme Parent compte terminer les grands chantiers entrepris dans les dernières années, comme ceux du nouveau centre-ville près de la station de métro Longueuil–Université de Sherbrooke, du pôle Roland-Therrien – quartier résidentiel de 7500 logements – et de la zone autour de l’aéroport de Saint-Hubert.

Josée Latendresse et Longueuil citoyen ont choisi pour slogan « Ensemble, visons plus haut! » Ils se sont engagés, entre autres, à développer des centres-quartiers, un concept qui s'éloigne du centre-ville traditionnel à l'américaine, a expliqué Mme Latendresse. Elle souhaitait aussi que Longueuil devienne un modèle en matière de développement durable, en réduisant de 20 % son empreinte carbone.

Assaad l'emporte à Brossard

Doreen Assaad devient mairesse de Brossard, les électeurs ayant tourné le dos aux deux derniers hommes à avoir dirigé l'hôtel de ville.

Elle a obtenu 38 % des voix, devant Hoang Mai (26 %). Suivaient le maire sortant Paul Leduc (23 %) et Jean-Marc Pelletier (14 %).

La Ville de Brossard est secouée depuis deux ans par une crise politique et administrative qui a provoqué les départs d’une dizaine de hauts fonctionnaires ainsi que du chef de cabinet du maire. Trois conseillers municipaux ont aussi quitté le parti de M. Leduc pour rejoindre l’opposition.

Doreen Assaad était de ces trois conseillers. Avec le parti Brossard ensemble, elle s'est engagée à changer le climat à l’hôtel de ville, notamment en allant de l’avant avec la mise en place de la norme internationale anticorruption ISO-37001. Elle a également promis de donner aux citoyens un accès local au fleuve Saint-Laurent.

M. Pelletier a été maire de Brossard de 2005 à 2009. C'est le maire sortant de l'époque, Paul Leduc, qui l'avait recruté pour le remplacer. Cependant, M. Leduc était revenu dans l’arène politique municipale en 2009 et lui avait repris le poste. Paul Leduc et Priorité Brossard proposaient cette fois-ci de poursuivre l’implantation de la norme anticorruption, de geler les comptes de taxes et de prévoir avec la Commission scolaire Marie-Victorin une nouvelle école primaire pour les quartiers en développement.

Jean-Marc Pelletier et son Renouveau Brossard souhaitaient notamment diminuer les taxes de 5 % pour l’ensemble des résidents, sécuriser les traverses pour piétons – notamment celles des larges artères comme le boulevard Taschereau – et aménager au moins deux parcs à chiens. Le lieu de résidence de M. Pelletier n’était cependant pas clair. Il est locataire d’un logement à Brossard, mais il semble qu’il passe plus de temps dans la maison qu’il habite depuis cinq ans avec sa conjointe à Montréal.

Maire sortant défait à Saint-Lambert

Pierre Brodeur a été élu au poste de maire de Saint-Lambert, avec 38,7 % des votes.

Le maire sortant Alain Dépatie (10,1 %) n'a pas fait très bonne figure, se faisant dépasser par Marc Edwards (20,5 %) et Dominique Lebeau (18,8 %).

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine