Retour

Parlez « irrespectueusement » des élus à Hamilton et vous pourriez être expulsé

Les résidents qui « parlent irrespectueusement » des décisions du conseil municipal ou de comités à Hamilton, en Ontario, lors de réunions à l'hôtel de ville pourraient être sommés de « quitter la salle », selon un règlement municipal à l'étude.

Le règlement proposé ne précise pas quels genres de propos seraient considérés comme « irrespectueux ».

« C’est ridicule », proteste le conseiller municipal Matthew Green. Je vais le dire tout de suite, ajoute-t-il, et manquer de respect [envers le règlement] avant même qu’il n’y ait un vote.

« Antidémocratique »

C’est une grande violation du droit des gens à la liberté d’expression, a soutenu le résident Cameron Kroetsch devant le sous-comité de la gouvernance, qui débattait de la question mardi.

Pour M. Kroetsch, le règlement proposé est « antidémocratique ».

À la lumière de la réunion de mardi, les fonctionnaires municipaux doivent se pencher à nouveau sur la question avant de formuler leurs recommandations au conseil municipal.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité