Retour

Parti conservateur : l'équipe de Brad Trost devra payer une amende de 50 000 $

L'organisation de l'ex-candidat à la direction du Parti conservateur du Canada, Brad Trost, devra payer une amende de 50 000 $ en lien avec le dévoilement allégué de la liste des membres de la formation politique.

Le directeur de campagne de M. Trost, Joseph Ben-Ami, maintient toutefois qu'aucun membre de son équipe n'a divulgué cette information.

« Actuellement, il n’y a aucune preuve qui nous permet de croire que ces allégations sont fondées », avance-t-il.

M. Ben-Ami demande également au Parti conservateur fédéral de mener une enquête plus approfondie sur cette question.

Début juin, des responsables du parti se sont plaints d'avoir été contactés par l'Association canadienne pour les armes à feu (NFA). Selon eux, le groupe proarmes à feu n'aurait pas pu obtenir leur nom autrement qu'en consultant la liste des membres.

Les conservateurs ont ensuite ouvert une enquête. Ils ont également demandé à la NFA de cesser d'utiliser ces informations.

Selon le directeur général du Parti conservateur, Dustin van Vugt, les listes de membres distribuées aux 14 aspirants chefs contiennent chacune certaines particularités permettant de détecter plus facilement qui est à la source d’éventuelles fuites.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine