Retour

Parti conservateur uni : Brian Jean dévoile ses propositions économiques

Suppression de la taxe carbone, baisse des impôts et des taxes, ramener le budget à l'équilibre en 3 ans... Après son entrée dans la course à la direction, Brian Jean a dévoilé ses principales propositions économiques sur fond de critiques virulentes contre la politique du NPD au pouvoir.

Un texte d'Amaury Paul

Seul candidat officiellement déclaré depuis le vote sur la fusion des partis de droite de la fin de semaine dernière, Brian Jean a commencé à décliner ses propositions (en anglais) lors d’une conférence de presse à Calgary ce mardi.

Pour souligner l’orientation de sa campagne, l’ancien chef du Wildrose a fermement critiqué la gestion économique du NPD au pouvoir, avec l’ambition affichée de promouvoir la « prééminence albertaine » (« Alberta Advantage » en anglais), faisant sienne l’expression de l’ancien premier ministre conservateur Ralph Klein.

Le député de Fort McMurray-Athabasca entend en premier lieu supprimer la limite des émissions de gaz à effet de serre pour les sables bitumineux ainsi que la taxe sur le carbone. Brian Jean s’aligne ainsi sur les positions de Brad Wall, le premier ministre de la Saskatchewan voisine, qui a menacé d’attaquer le gouvernement fédéral en cour sur cette question.

Baisse des impôts et rigueur budgétaire

Brian Jean promet également de revenir à l’équilibre budgétaire trois ans après une hypothétique victoire aux élections de 2019.

Dès son arrivée au pouvoir, il réaliserait des coupes budgétaires « immédiates » à hauteur de 2,6 milliards de dollars dans le budget de la province, en gelant les embauches et les salaires des fonctionnaires.

« Cela signifie réduire le nombre de gestionnaires qui gèrent d'autres gestionnaires qui gèrent encore plus de gestionnaires », a-t-il expliqué.

Brian Jean a notamment cité les Services de santé Alberta parmi les administrations qui devront réaliser des économies, sans toutefois donner plus de précisions sur le détail des coupes, renvoyant aux propositions faites par le Wildrose lors de l'adoption du précédent budget de la province.

Autre volet des propositions avancées, le candidat à la course à la chefferie souhaite réduire les impôts et les taxes, pour les entreprises d’abord, et pour les particuliers ensuite.

L’impôt sur les entreprises passerait de 12 % à 10 % sur une période de deux ans, et celui sur les petites entreprises serait réduit de moitié, passant de 2 % à 1 %. Les particuliers bénéficieraient de leur côté d’une prestation fiscale pour enfants une fois le budget à l’équilibre.

Brian Jean propose également de supprimer le projet de loi 6 adopté par le NPD à la fin de l’année 2015, qui contraint les fermes à se soumettre aux normes sur la sécurité et la santé au travail et d'offrir à leurs employés une couverture de la Commission d'indemnisation des accidents du travail.

Enfin, Brian Jean a pour ambition de réduire les lourdeurs administratives « d'un tiers ». Par ailleurs, il propose de supprimer un règlement chaque fois qu'un nouveau est adopté.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine