Retour

Parti libéral : la retraite à 65 ans et un supplément de revenu indexé différemment

Le chef du Parti libéral promet des mesures pour aider les aînés à faible revenu, s'il est élu à la tête du prochain gouvernement du Canada.

De passage pour la cinquième fois dans la circonscription de Spadina-Fort York, au centre-ville de Toronto, Justin Trudeau a promis, tout comme le Nouveau Parti démocratique, de ramener l'âge d'admissibilité à la Sécurité de la vieillesse (SV) et au Supplément de revenu garanti (SRG) à 65 ans. Le gouvernement conservateur sortant avait annoncé qu'il le repousserait à 67 ans.

Les libéraux promettent également de hausser le montant du SRG de 10 % pour les aînés à faible revenu vivant seuls. Ils voudraient aussi indexer les prestations de la SV et du SRG, déjà ajustées en fonction de l'inflation, en fonction d'un nouvel indice des prix à la consommation (IPC) pour aînés, le PLC affirmant qu'une étude a démontré que le coût des biens achetés par les aînés augmente plus rapidement que pour les ménages ne comptant pas d'aînés.

Le concept d'IPC pour aînés avait été évoqué dans un projet de loi déposé en 2011 par la députée néo-démocrate Irene Mathyssen. Le projet de loi C-287, mort au feuilleton, visait à créer un indice basé sur les dépenses des personnes de 60 ans et plus et un ajustement conséquent des prestations du Régime de pensions du Canada. Comme le proposent aujourd'hui les libéraux, l'indexation des prestations aurait été calculée à partir de l'indice le plus élevé entre l'IPC pour aînés et l'IPC général.

Justin Trudeau a aussi rappelé lundi qu'il n'éliminerait pas le fractionnement du revenu pour les aînés, qu'il rendrait le programme de prestations d'assurance-emploi pour aidants naturels plus flexible et que les promesses libérales en matière d'infrastructures comprendraient d'importants investissements dans le logement abordable et les résidences pour aînés.

Pour sa part, le NPD a promis de bonifier le programme de SRG de 400 millions de dollars en quatre ans.

Les libéraux veulent conserver leurs acquis dans Spadina-Fort York, une circonscription que défendra le député libéral sortant dans Trinity-Spadina, Adam Vaughan. Il affrontera notamment la néo-démocrate Olivia Chow, la veuve de l'ancien chef du NPD Jack Layton, qui fait un retour sur la scène fédérale après une défaite dans la course à la mairie de Toronto. La candidate conservatrice Sabrina Zuniga complète la liste des candidats dans cette nouvelle circonscription, issue du redécoupage électoral, pour le moment.

Pour voir cette fiche de circonscription sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Plus d'articles

Commentaires