Retour

Pas de conflit d’intérêts pour le conseiller Marc Carrière

Après vérification auprès d'une firme externe, la Ville de Gatineau conclut que le conseiller du district de Masson–Angers, Marc Carrière, ne s'est pas placé en conflit d'intérêts en ce qui a trait au financement du projet Lumière et Son du silence.

Le comité exécutif a donc entériné la résolution, mercredi, permettant au conseiller de financer l’illumination des réservoirs d’eau de Masson dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération canadienne, et ce, à même son budget discrétionnaire.

L’élu versera ainsi 25 646 $ à la Corporation de développement touristique de la Basse-Lièvre, qui pilote le projet. L’organisme est présidé par Isabelle Chaput, la nouvelle conjointe du conseiller.

« Il a été démontré, preuves à l’appui, qu’Isabelle et moi ne nous fréquentions pas lorsque j’ai versé ma subvention à la Corporation. Pour moi, toute trace de conflit est effacée avec cette information », souligne le conseiller Carrière par communiqué.

Les deux réservoirs d’eau de la centrale de Masson seront illuminés de façon permanente à partir de mai 2017.

Plus d'articles