Retour

Pas de décision sur la démolition de l'ancien presbytère avant plusieurs semaines

La décision du conseil municipal de Gatineau concernant la démolition de l'ancien presbytère de la rue Saint-Rédempteur est reportée de plusieurs semaines.

Les élus de Gatineau devaient se pencher le 30 janvier sur un appel de deux citoyens, Bill Clennett et Kate Helwig, qui s'opposent à la décision du comité sur les demandes de démolition du 23 octobre dernier de détruire l'édifice (qui fait partie de la Résidence de l'Île) afin de permettre la construction d'une nouvelle tour.

Mais le conseil spécial, convoqué pour entendre cet appel, a été annulé en raison du fait qu'une des parties ne pouvait pas être présente.

En vertu des règles qui régissent la démolition de bâtiments, seul un conseil municipal ordinaire peut fixer la date d'une réunion spéciale pour entendre ces appels.

La prochaine rencontre du conseil municipal de Gatineau est prévue le 13 février. C'est à ce moment-là que sera déterminée la date du conseil spécial pour entendre la contestation des citoyens. Cette rencontre doit se tenir dans les 30 jours.

Toujours en vertu des règles, les élus municipaux doivent se prononcer sur cet appel lors de l'une de leur réunion ordinaire suivant le conseil spécial.

Cela signifie que la décision sur la démolition de l'édifice ne sera pas connue avant le 17 mars.

Si un autre report du conseil spécial survient, la décision finale sur la démolition de l'ancien presbytère serait reportée en mai.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Plus d'articles