Retour

Paul Martin déplore la gestion de l’affaire Khadr

L'ancien premier ministre Paul Martin croit que le gouvernement canadien aurait pu éviter de verser une indemnisation de plusieurs millions de dollars à Omar Khadr s'il avait géré la situation différemment dès le début.

M. Martin était premier ministre lorsqu’Omar Khadr a été incarcéré à la prison de Guantanamo.

En entrevue à La Presse canadienne après avoir reçu un prix à Halifax, M. Martin a déclaré qu’il aurait aimé qu’Ottawa adopte une approche différente dès les débuts de l’affaire Khadr.

M. Martin n’hésite pas à dire que le dossier a été mal géré par une succession de gouvernements.

Il ajoute toutefois que son gouvernement avait les mains liées par ce qui avait été fait précédemment.

« Malheureusement, nous avons continué avec ce qui avait été établi par [...] les précédents gouvernements, et certainement on pourrait dire qu’on aurait pu en faire plus à ce stade-là, et j’aurais aimé qu’on le fasse »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine