Le manque d'ambulances à Hamilton est tel qu'à 21 reprises en février, il n'y avait qu'une seule ou carrément aucune ambulance disponible pour répondre à un appel d'urgence.

C’est moins que le record mensuel de 31 « codes zéro » atteint en janvier.

Toutefois, en guise de comparaison, il n’y avait eu que huit situations du genre en février 2017 et quatre, en février 2016.

Deux facteurs sont en cause, selon le syndicat des ambulanciers, soit l’augmentation des appels au 911 et le temps de décharge des patients à l’hôpital.

La porte-parole municipale Allison Jones répond que des responsables de la Ville, le bureau du maire et les hôpitaux tentent de trouver des solutions. Elle ajoute que la Ville a ajouté une ambulance en service en janvier.

Mais selon M. Posteraro, il en faudrait « au moins cinq ou six pour qu’il y ait une différence ».

Le budget 2018 de Hamilton prévoit l’embauche de dix ambulanciers.

Plus d'articles