Retour

Pétition contre les controversés jeux d’eau à l’Amphithéâtre Cogeco

Le candidat à la mairie de Trois-Rivières Adis Simidjiza souhaite la tenue d'un référendum sur la construction de jeux d'eau sur le site de l'Amphithéâtre Cogeco, au coût de 1,5 million de dollars.

M. Simidjiza a lancé une pétition en ligne lundi soir, juste avant la réunion du conseil municipal. Selon lui, le financement des jeux d’eau doit être remis en question.

Un jeu d'eau qu'on ne sait pas trop à quoi ça va servir, si ce n'est qu'embellir l'Amphithéâtre qui est déjà extrêmement beau en soi.

Adis Simidjiza, candidat à la mairie de Trois-Rivières

Il suggère que l’argent soit plutôt donné au Musée québécois de culture populaire qui a un manque à gagner dans son budget, en raison de la perte de subventions.

Le maire Yves Lévesque reste convaincu que ces jeux d’eau sont un bon investissement.

Il affirme que les citoyens aiment beaucoup les jets d’eau et que c’est un service d’en installer davantage dans la ville. C’est un moyen de « ramener les familles à Trois-Rivières », dit-il.

Dans nos parcs, c’est l’investissement le plus rentable. C’est ce que les gens aiment le plus, nos jeux d’eau.

Yves Lévesque, maire de Trois-Rivières

Adis Simidjiza se questionne sur l’emplacement de ces jeux d’eau, ce à quoi le maire répond qu’ils sont bien situés pour desservir les citoyens qui habitent dans les premiers quartiers et qui n’ont pas beaucoup de terrain.

Il précise que les jeux d’eau du parc Laviolette ont coûté environ trois quarts de million de dollars et que ceux de l’Amphithéâtre coûteront environ 1 million de dollars. Les 500 000 $ restants serviront à construire le pavé.

Petite manifestation

Lundi soir, le candidat avait aussi convié les citoyens à venir manifester leur mécontentement à l’hôtel de ville de Trois-Rivières. Seule une poignée de personnes ont répondu à l’appel.

Des citoyens ont pris le temps de parler avec le candidat. Deux conseillers municipaux qui sont contre le projet, Jean-François Aubin et Pierre-Luc Fortin, se sont aussi entretenus avec lui avant la séance.

Le règlement sur le projet de jeux d’eau a été adopté en décembre. Fait rare à Trois-Rivières, des conseillers municipaux ont voté contre le maire dans ce dossier. Il s'agit de Jean-François Aubin, Pierre-Luc Fortin et François Bélisle.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un oisillon aide son frère à sortir de sa coquille





Rabais de la semaine