Retour

Philippe Couillard et Michel Therrien, même combat?

Je ne suis pas sûr que Philippe Couillard a eu une pensée pour l'entraîneur des Canadiens de Montréal, Michel Therrien, vendredi, quand il a annoncé que son ministre de la Culture, Luc Fortin, devait s'absenter pour une période indéterminée. Et pourtant, il aurait pu.

Sebastien Bovet

  Un texte de Sebastien Bovet

Il n'a pas donné beaucoup plus de précisions que l'entraîneur ne l'aurait fait. Il n'a pas parlé de « haut du corps » ou de « bas du corps », mais de problèmes de santé. Ce qui ouvre la porte à toutes sortes de spéculations : épuisement? virus? Mystère, comme dans la Ligue nationale de hockey.

Philippe Couillard n'a peut-être pas pensé à l'entraîneur du Canadien, mais il se retrouve un peu dans la même situation. Il voit sa « liste des blessés » s'allonger : Lise Thériault il y a six mois, Pierre Moreau il y a deux mois, Sam Hamad il y a deux semaines et maintenant Luc Fortin.

Luc Fortin n'est pas le P.K. Subban ou le Carey Price du gouvernement, mais c'est un ministre fiable, engagé, une « bonne tête », un politicien qui, avec sa discrétion apparente, ne met pas le gouvernement dans le trouble. Bref un joueur, en principe, fiable. Je vous laisse trouver son équivalent chez le Canadien; il me semble qu'il n'y a pas eu grand monde de fiable cette année!

Son retrait inattendu ne met pas le gouvernement dans le pétrin, mais il ajoute à l'instabilité qui secoue le Conseil des ministres depuis quelques mois.

Philippe Couillard, comme Michel Therrien, ne peut pas déployer l'équipe qu'il veut sur le terrain. Il doit jouer à la chaise musicale, confier des responsabilités additionnelles à certains ministres. Carlos Leitao, François Blais et Hélène David cumulent maintenant les ministères en l'absence de leurs collègues Hamad et Fortin.

L'absence de Pierre Moreau est celle qui fait probablement le plus mal, parce qu'il est un communicateur hors pair, il maîtrise ses dossiers, il apporte la bonne humeur au caucus et il est fiable. C'est lui en fait le Carey Price du gouvernement.

On sait ce qui est arrivé à Michel Therrien. Sans Carey Price et avec des joueurs aux responsabilités accrues, il a manqué les séries éliminatoires.

On voit ce qui arrive au gouvernement de Philippe Couillard. Sans son Carey Price et avec des joueurs qui doivent en faire plus, le gouvernement est malmené, il a le vent dans la face! La bonne nouvelle pour le premier ministre, c'est que ses éliminatoires à lui sont juste dans deux ans.

Plus d'articles

Commentaires