Retour

Plainte de Gaétan Gamache : les autres candidats réagissent

Après le dépôt de la plainte à la Sûreté du Québec par Gaétan Gamache contre l'animateur de radio et journaliste de CIEL-FM, Louis Deschênes, les deux autres candidats à la mairie de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet et Pierre Levesque, ont tenu à faire le point.

Un texte Jérôme Lévesque-Boucher

La campagne électorale municipale prend une tournure inusitée, à Rivière-du-Loup. De plus en plus de citoyens dénoncent le climat tendu qui marque la course.

La candidate et conseillère sortante du district de La Plaine, Sylvie Vignet, s'est montrée prudente face aux allégations de Gaétan Gamache. Elle s'est dite "jetée par terre" lorsqu'elle a prise connaissance de la nouvelle.

Du même souffle, elle souligne que les citoyens sont les grands perdants de cette histoire. « Je trouve ça tellement déplorable parce qu'on a tellement de choses importantes à dire aux citoyens. En tous cas, au moins, je peux affirmer que je suis fière de ma campagne axée sur les idées plutôt que... sur des histoires comme celle-là. Franchement, ça n'a pas de bon sens », tranche la candidate qui ajoute qu'elle dénoncera toujours la violence et l'intimidation.

Même prudence du côté de Pierre Levesque qui souhaite aussi que la campagne se recentre sur les préoccupations des citoyens louperivois.

Tout comme Sylvie Vignet, Pierre Levesque ne minimise pas les allégations portées par Gaétan Gamache et tient à rappeler qu'il condamne tout geste violent.

Mise en demeure de Steeve Drapeau

Quant à la mise en demeure déposée par Steeve Drapeau à l'endroit du maire Gamache, les deux candidats se sont montrés plus tranchants.

Sylvie Vignet ne semblait aucunement surprise par le fait que le conseiller du district de l'Estuaire menace de prendre une action en justice.

Sylvie Vignet ajoute qu'elle ne comprend pas pourquoi Gaétan Gamache ait fait des allégations de manquement à l'éthique à l'endroit de M. Drapeau en pleine campagne. « Il fait souvent ce genre d'accusation sans fondement. « On n'a jamais compris pourquoi il faisait ça. On lui a dit souvent au conseil d'arrêter de faire ça. C'est pas drôle d'en être rendu là ».

Pierre Levesque se fait tout aussi catégorique en ce qui concerne la mise en demeure de M. Drapeau.

Le directeur général de Rivière-du-Loup en spectacles rappelle qu'il a lui-même été la cible de ce qu'il décrit comme de fausses accusations par Gaétan Gamache.

De son côté, le maire sortant a précisé, par l'entremise de son attachée de presse, qu'il n'y avait aucun développement concernant sa plainte à la Sûreté du Québec. Il ne s'est toujours pas rétracté dans ses allégations de manquement à l'éthique concernant Steeve Drapeau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine