Retour

Plus d'un milliard pour les routes de l'île de Montréal

Un peu plus d'un milliard de dollars seront investis pour les routes de l'île de Montréal durant la période 2018-2020, a annoncé André Fortin, ministre des Transports du Québec, mercredi matin.

Un texte de Romain Schué

Au cours des deux prochaines années, 63 chantiers seront ainsi menés par Québec.

La « grande majorité » de ces chantiers sera « des projets de conservation des surfaces », a précisé le ministre au cours de son annonce, dans l'arrondissement d'Anjou.

« Avec les hivers qu’on a connus, l’hiver qu’on connait cette année, les écarts de température, c’est important de s’assurer de faire ces investissements, a-t-il détaillé. Même si l’état de nos structures s’est amélioré ces dernières années, on sait que l’on ne peut pas prendre une année de congés. On doit continuer d’investir dans ces structures-là pour qu’elles demeurent en bon état. »

Durant cette période, 7763 emplois seront créés ou maintenus, a précisé le ministère des Transports du Québec (MTQ).

Cette somme fait partie d'un plan global d'investissements de 4,8 milliards pour l'ensemble des routes du Québec.

L'échangeur Turcot « dans les plans »

Lors de cette conférence de presse, le ministre a également fait le point sur différents dossiers.

À ce jour, 60 % du projet Turcot a été mené, a-t-il clamé. Les budgets et l’échéancier seraient ainsi respectés.

« C’était nos prévisions », a-t-il assuré, tout en confirmant une fin des travaux en 2020.

Pas de grande réfection du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine avant 2020

Les principaux travaux de réfection du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine restent programmés pour 2020.

Seuls des travaux aux abords du tunnel et du pavage, au nord puis au sud et à l’intérieur de ce lieu, sont prévus pour 2018 et 2019.

Pas de nouveau recouvrement de l’autoroute Ville-Marie

Alors qu’une portion de 125 m de l’autoroute Ville-Marie a récemment été recouverte entre l’avenue de l’Hôtel-de-Ville et la rue Sanguinet, à Montréal, il n’est pas question, pour Québec, d’aller plus loin pour le moment.

Recouvrir cette autoroute jusqu’au Palais des Congrès était pourtant un vœu de l’ancien maire Denis Coderre. Alors chef de l’opposition, Valérie Plante, la mairesse actuelle, n’avait pas renié pareille idée.

« On comprend bien la position de la Ville. Ça va faire partie des échanges qu’on va avoir avec la nouvelle administration », a fait savoir le ministre Fortin, avant de préciser que « ce n’est pas dans les plans à court terme du ministère des Transports ».

Ce dernier recouvrement, inauguré en novembre 2017, était le principal legs du gouvernement du Québec à la Ville de Montréal à l’occasion de son 375e anniversaire. Ce projet a coûté 68 millions.

Réflexions pour l’avenir du pont de l’Île-aux-Tourtes

L’avenir du pont de l’Île-aux-Tourtes, qui relie l’île de Montréal et la ville de Vaudreuil-Dorion, va être débattu prochainement par Québec.

Construit en 1966, ce pont, d’une longueur d’1,9 km, est emprunté chaque jour par près de 83 000 véhicules, selon des données du MTQ.

À la suite de différents travaux de réparation, il fait l’objet d’un « projet majeur » dans le cadre du dernier plan québécois des infrastructures, pour la période 2016-2026.

Pour les deux prochaines années néanmoins, uniquement des travaux d’entretien et de maintien de la structure sont programmés, « d’ici à ce que [ce pont] soit reconstruit ou rénové de façon plus complète », a expliqué le ministre Fortin.

Ce dernier a ajouté qu’il tient « à faire avancer [ce dossier] dans les prochains mois ».

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine