Retour

Postes Canada accusée de livrer en retard des cartes d’électeurs à Deux-Montagnes

En entrevue avec Radio-Canada, le président d'élection à Deux-Montagnes accuse Postes Canada de ne pas avoir livré d'importantes informations à plusieurs dizaines de citoyens de sa municipalité.

Un article de Bahador Zabihiyan

Le président d’élection de Deux-Montagnes, Jacques Robichaud, accuse Postes Canada de ne pas livrer les cartons d’électeurs à temps à plusieurs dizaines de citoyens de sa municipalité.

Les électeurs québécois doivent obligatoirement recevoir un avis les informant qu’ils sont inscrits sur la liste électorale ou non. Si des informations sont erronées ou si l’électeur n’est pas inscrit sur la liste, il peut se rendre à la commission de révision dont l’adresse et les heures d’ouverture sont indiquées sur l’avis.

M. Robichaud indique que ces avis ont été envoyés le 6 octobre, afin que les électeurs puissent les recevoir plusieurs jours avant l’ouverture de la commission de révision. Cette commission était ouverte les 17, 18, 19 octobre. Or, M. Robichaud affirme qu’environ 25 électeurs l’ont contacté pour lui indiquer qu’ils n’ont jamais reçu cet avis. Des candidats lui ont aussi rapporté des cas semblables.

Les municipalités, comme Deux-Montagnes, envoient aussi un deuxième avis, informant les citoyens de l’endroit où ils doivent aller voter. Ces « cartes de rappel » ont été postées le 23 octobre afin que les citoyens les reçoivent au plus tard le 28 octobre, car le vote par anticipation se déroule le lendemain.

Encore une fois, M. Robichaud estime que des avis ne sont pas arrivés à temps, à cause de Postes Canada.

Une dizaine de citoyens l’ont joint pour lui indiquer qu’ils n’ont pas reçu le second avis. « Il semble que c’est un problème avec Postes Canada », dit M. Robichaud. Toutefois, il précise que toutes les informations concernant les bureaux de scrutin se trouvent aussi sur le site de la Ville.

Frustrations chez une candidate

La candidate Isabelle Daviau dit que des électeurs ont communiqué avec elle pour se plaindre de ne pas avoir reçu les avis.

Le maire sortant Denis Martin estime de son côté que la situation ne pose pas de grands problèmes à son parti, car les informations des avis sont facilement accessibles en ligne.

Problème avec la liste électorale

Mme Daviau déplore en outre le fait que le président d’élection lui a envoyé un fichier de la liste électorale qui contenait des informations erronées. La liste électorale est essentielle pour les partis politiques, car ils peuvent planifier leur campagne et appeler chaque électeur pour faire sortir le vote.

La candidate à la mairie affirme que le fichier remis à son parti comporte de nombreuses erreurs. Elle a joint le président d’élection pour avoir un fichier valide. Ce dernier lui a indiqué qu’un fichier corrigé pourrait lui être fourni, mais dans un format informatique différent, format incompatible avec le logiciel qu’utilise le parti de Mme Daviau pour faire sortir le vote.

Postes Canada ne nous a pas accordé d’entrevue.

Plus d'articles

Commentaires