Retour

Premier débat à saveur culturelle pour les candidats à la mairie de Calgary

La culture était au menu lors du premier débat entre les candidats à la mairie de Calgary lundi soir au théâtre Junction Grand. L'événement avait lieu à l'initiative de plusieurs organisations du milieu culturel afin que les candidats présentent leur vision en matière de financement et de gestion de l'art public.

L’événement regroupait le maire Naheed Nenshi, de même que les candidats Bill Smith, Andre Chabot, Shawn Baldwin, Emile Gabriel, Paul Hughes, David Lapp et David Tremblay.

Les huit candidats ont discuté de plusieurs sujets, dont le soutien aux artistes locaux durant les périodes de ralentissement économique.

Plusieurs des candidats, dont le maire Naheed Nenshi, ont convenu que le système de financement de l’art public par la Ville devait être révisé. L’administration municipale a été critiquée plus tôt cet été après l'inauguration des Tours Bowfort, une oeuvre d’art construite le long de l’autoroute Transcanadienne au coût de 500 000$.

Le maire a affirmé que l’argent investi par la Ville ne devrait pas être la seule façon d’évaluer le succès de la politique d’art public de Calgary.

Peu de propositions concrètes

Les huit hommes présents sur scène sont cependant demeurés vagues dans leurs propositions afin de favoriser le développement de l’art et de la culture dans la métropole.

Ce premier débat était surtout l’occasion pour plusieurs des candidats moins connus de se présenter au public.

Paul Hugues, qui s’est fait connaître en faisant la promotion des fermes urbaines, en a profité pour dénoncer le manque d’activités culturelles accessibles aux personnes à faible revenu.

Les élections municipales auront lieu le 16 octobre. La maire Naheed Nenshi tente de remporter un troisième mandat consécutif.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine