Retour

Premier débat pour les candidats à l’élection partielle

Les cinq candidats à l'élection partielle dans Chicoutimi-Le Fjord se sont livrés à un premier débat devant les membres du Cercle de presse du Saguenay mercredi matin.

Chacun a parlé de ses priorités, de ses motivations et des différents enjeux qui touchent la circonscription. Les candidats ont d’abord tous décrit leur vision du rôle d’un député.

« Moi je veux être celui qui va parler, aider, accompagner ces gens-là qui vivent des difficultés. C'est ce que je fais depuis 20 ans. »

-Éric Dubois, candidat, Nouveau Parti démocratique

« Je trouve ça très important de consulter les gens pis les gens en ont des idées. On a plein d'outils pour les faire participer. »

-Lynda Youde, candidate, Parti vert

« Premièrement, il faut que tu sois bon du monde pis il faut que tu sois capable de savoir qu'il va y avoir de la critique dans tout ça et il faut que tu sois capable de la supporter cette critique-là. »

-Richard Martel, candidat, Parti conservateur

« Moi, ce que je veux, c'est travailler avec les citoyens et le rôle du député, c'est un rôle très important, oui. C'est un rôle qui permet d'amener les idées des gens, de regarder tout ce mécanisme-là qui englobe toute la population. »

-Catherine Bouchard-Tremblay, candidate, Bloc québécois

« On est là pour faire continuer le développement des familles de la classe moyenne, le développement économique, les grands enjeux par rapport à l'environnement, les personnes âgées, la création d'emplois… »

-Lina Boivin, candidate, Parti libéral du Canada

Lorsqu'il a été question de la longue période au cours de laquelle la circonscription de Chicoutimi-La Fjord est demeurée sans député après la démission du libéral Denis Lemieux, Éric Dubois y est allé d'une première attaque personnelle.

« Le fait que la circonscription n'ait pas été représentée pendant une si longue période démontre le mépris du gouvernement libéral actuel pour les régions. Ils ont cherché un candidat, ils en ont trouvé deux trois avant que Mme Boivin soit le dernier choix sur lequel ils se sont rabattus », a dit le néo-démocrate.

Critiques adressées au gouvernement

Le gouvernement libéral a été l'objet de critiques au cours du débat.

Le service de livraison du courrier à domicile, aboli par les conservateurs à Saguenay et qui n’a pas été rétabli par les libéraux tel que promis, a été au cœur des discussions.

« Ce n’est pas la première promesse brisée et ça, là-dessus, il faut comprendre qu'au porte-à-porte les gens sont en colère », a assuré Éric Dubois

De son côté, le candidat conservateur estime qu’il n’y a aucun problème dans ce dossier.

« Moi, je fais du porte-à-porte pis il n'y a pas grand personnes qui se plaignent […] C'est une habitude de vie que les gens ont prise », a soutenu Richard Martel.

Finalement, la candidate libérale a laissé entendre qu’elle connaissait mal le dossier.

« Moi aussi je fais beaucoup de porte-à-porte et personne ne m'a parlé de ça, a affirmé Lina Boivin. Et puis je ne vais pas parler de quelque chose que je ne connais pas. »

L'autre dossier litigieux qui a été abordé est celui de la légalisation du cannabis.

« Nous, ce qu'on viserait plus, ce serait les petits producteurs plutôt que d'avoir des amis libéraux qui étaient dans l'antichambre quand M. Trudeau a avancé tout ça et qui étaient prêts à convertir des serres de tomates en serres de cannabis », a signalé Lynda Youde du Parti vert.

« On voit à quel point il y a eu un empiétement entre les compétences fédérales et provinciales, que le niveau économique a été géré par le niveau fédéral et que les risques concernant la santé ont été relégués aux provinces », croit Catherine Bouchard-Tremblay.

Lina Boivin a défendu les décisions du gouvernement libéral.

« La volonté du gouvernement, c'est vraiment la sécurité des enfants. Il ne faut pas se boucher les yeux aussi, il y a du monde qui se fait de l'argent avec ça, il y a un marché en dessous de ça pis c'est important que ces argents-là soient réinjectés dans l'économie pour les gens d'ici. »

D’après le reportage de Denis Lapierre

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards