Retour

Premiers pas pour les chartes de Calgary et d’Edmonton

Quatre ans après les premières discussions sur l'élaboration de chartes municipales à Calgary et Edmonton, celles-ci voient enfin le jour.

Les deux grandes villes albertaines peuvent à présent modifier leurs lois pour mieux répondre aux besoins de leurs citoyens et à la croissance démographique.

Cette première partie des chartes municipales comprend, entre autres, l’envoi électronique de l’avis de taxe foncière, à la demande du citoyen et la création d’un système de tribunal administratif où les citoyens pourront payer leurs amendes relatives aux infractions de stationnement et de transport en commun.

Le maire d’Edmonton Don Iveson se réjouit de ce premier pas franchi dans la collaboration municipale et provinciale. « L’approbation de notre première phase de régulation par le gouvernement représente un tournant important. Après des années d’échanges de notes et de poignées de main, la charte est à présent officialisée. »

Le ministre des Affaires municipales Shaye Anderson a tenu à souligner que la création des chartes de Calgary et d'Edmonton ne s’arrête pas là. Les discussions se poursuivent entre les trois parties pour développer un plan d’investissement à long terme dans les transports en commun ainsi que pour créer une nouvelle structure fiscale de répartition des revenus.

Le maire Don Iveson a insisté sur le fait qu’aucune nouvelle taxe ne sera créée.

Le gouvernement de l’Alberta, Calgary et Edmonton espère compléter les chartes municipales d’ici septembre.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une maman bouledogue amuse son petit





Rabais de la semaine