Retour

Prendre rendez-vous avec un médecin de famille sur Internet

Québec met en place un nouveau système pour permettre aux patients de prendre un rendez-vous avec un médecin de famille en ligne et gratuitement. Le gouvernement souhaite ainsi améliorer et simplifier l'accès aux soins et aux services du réseau de la santé.

Le système Rendez-vous santé Québec (RVSQ) sera implanté dans l’ensemble des régions du Québec de façon progressive, selon le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

Il précise que le gouvernement mettra d’abord en place un projet-pilote dans une seule région, avant de l'étendre à des cliniques et des médecins de la province. Le ministre Barrette ajoute qu’il s’agit d’une « grande région du Québec », sans donner plus de détails. Une annonce sera faite prochainement.

Le système de prise de rendez-vous électronique a été mis au point par le Groupe CGI, qui a décroché un contrat de 4,5 millions de dollars. Cette entente prévoit que le gouvernement, par l’entremise de la Régie de l'assurance maladie du Québec, deviendra propriétaire de cette plateforme au bout de cinq ans, et sera en charge de son développement.

Comment cela fonctionne-t-il?

Grâce à ce système, les patients pourront prendre un rendez-vous auprès des cliniques participantes, soit avec leur médecin de famille, un autre médecin du groupe de médecine familiale ou un médecin de famille d’une clinique située près d’un secteur choisi.

Les patients devront s’identifier grâce à leur numéro d’assurance sociale. Après avoir rempli un formulaire et choisi la date du rendez-vous, ils recevront une confirmation par courriel ou un texto. Des rappels automatisés seront envoyés aux patients.

La prise de rendez-vous par téléphone sera toujours disponible pour les personnes qui n’ont pas accès à Internet ou qui ne sont pas habituées à cette façon de faire.

Le système RVSQ permettra aussi aux patients qui n’ont pas de médecin de famille d'avoir un rendez-vous avec un omnipraticien.

À terme, le système pourrait permettre aux patients de prendre un rendez-vous avec d’autres professionnels comme les infirmières praticiennes spécialisées en première ligne.

Déjà, la plateforme Bonjour-santé permet aux personnes qui n’ont pas de médecin de famille d’avoir une consultation dans une clinique sans rendez-vous. Elle a été mise en place en 2012.

Gaétan Barrette rappelle que ce service est payant. Il soutient qu'il peut y avoir infraction au règlement sur l'abolition des frais accessoires, en vigueur depuis le 26 janvier. « Même s'il n'y avait pas infraction, admettons qu'on est dans cette circonstance-là, je pense qu'un système gratuit est préférable à un système payant », a-t-il ajouté.

Plus d'articles

Commentaires