Retour

Près de 200 000 $ de financement pour des organismes du centre-ville de Winnipeg

Le maire de Winnipeg, Brian Bowman, a annoncé 193 359 $ de financement pour plusieurs groupes du centre-ville afin de les aider à continuer leur travail.

Le maire de Winnipeg en a fait l’annonce, flanqué de membres du Bear Clan, de patrouilleurs à pied et de politiciens locaux.

Le Bear Clan recevra environ 13 500 $ pour acheter des radios, des téléphones cellulaires et un défibrillateur, dans l'espoir d'élargir sa patrouille dans les rues du quartier West End.

Chaque groupe de patrouilleurs à pied du quartier du centre-ville, du quartier West End et du quartier de la Bourse recevront 30 000 $. Take Pride Winnipeg recevra 90 000 $ pour continuer à enlever les graffitis et nettoyer les déchets, et financer le programme Snow Angels.

« Je suis heureux que le budget municipal de 2018, adopté par le conseil en décembre, recommande l'élaboration d'une stratégie pluriannuelle de sécurité publique au centre-ville », a déclaré Brian Bowman.

Il a aussi expliqué que des employés de la Ville ont été chargés de préparer et de présenter un rapport ce printemps afin d’améliorer les services de sensibilisation, élargir les patrouilles à pied et d'autres initiatives de sécurité.

« Au début, nous étions 12 membres assis autour d'une table de conférence sur l'avenue Selkirk, maintenant nous sommes dans 24 communautés, dans 12 villes et 5 provinces, avec 950 bénévoles à Winnipeg », explique James Favel du Bear Clan. Il dit que l'argent contribuera à l'expansion du groupe.

« Je veux vraiment contribuer et travailler pour une culture de sécurité au centre-ville », a-t-il ajouté.

« Les ambassadeurs de la surveillance continuent d'être un élément emblématique de notre centre-ville et aident nos collectivités depuis plus de 20 ans », a déclaré Diana Wiesenthal, présidente du conseil d'administration de la Zone d'amélioration commerciale du centre-ville de Winnipeg.

« Nos ambassadeurs connaissent le centre-ville et assurent 20 000 heures de patrouille dans le centre-ville chaque année », ajoute Mme Wiesenthal.

« Nous cherchons à embaucher immédiatement quatre à six patrouilleurs », affirme Gloria Cardwell-Hoeppner, directrice générale du West End BIZ. Son organisation vient de recevoir du financement de la Ville pour la première fois.

Plus d'articles