Retour

Prise de bec entre Coderre et le maire du Sud-Ouest

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a affirmé mardi ne jamais avoir donné son aval à un changement de direction de rue controversé dans le Sud-Ouest, ce que le maire d'arrondissement conteste.

Un texte de Laurence Niosi

Dans une série de tweets, le maire Coderre a fait part de son désaccord au projet de réaménagement de la rue Rose-de-Lima, qui doit devenir un sens unique vers le nord à partir de la rue Notre-Dame Ouest, dans le quartier Saint-Henri. La décision de l'arrondissement est vivement dénoncée par les commerçants.

« Projet Rose-de-Lima arrondissement Sud-Ouest. Veuillez prendre note que pour réalisation [le] projet nécessite une approbation de la Ville. Réponse : Non », a-t-il écrit.

Le maire ajoute que l'arrondissement du Sud-Ouest ne devrait pas « souffrir du syndrome du Plateau Mont-Royal », dont les mesures d'apaisement de la circulation ne font pas l'unanimité.

Or, les travaux sur la rue Rose-de-Lima ont déjà commencé. La rue est en effet à sens unique depuis le 14 juillet sur un petit tronçon, entre les rues Notre-Dame et Workman. La rue est plus étroite à l’intersection de Notre-Dame, où un parc a été aménagé. Et la signalisation est déjà installée.

« La signalisation devra être modifiée » pour permettre à nouveau la circulation dans les deux sens, a affirmé à Radio-Canada le bureau du maire.

Dans un tweet, le maire de l’arrondissement, Benoit Dorais (Projet Montréal), a pour sa part réfuté les allégations de M. Coderre, indiquant, preuve à l’appui, que les travaux ont été approuvés par la Ville centre l'année dernière.

« C'est pas juste de la signalisation. C'est plutôt de DÉMOLIR les aménagements FLAMBANT NEUFS autorisés par [l’administration] du Maire $$$$$ », ajoute le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest.

Les relations entre les maires Coderre et Dorais sont loin d’être au beau fixe, depuis que M. Dorais a rejoint les rangs de Projet Montréal en mai. Le maire de Montréal avait affirmé que l’ancien indépendant avait accepté d’être dans son parti avant de changer d’idée « à la dernière minute ».

M. Coderre a par ailleurs été accusé de partisanerie après avoir écarté des élus, dont M. Dorais, de postes clés. Le maire du Sud-Ouest a perdu la présidence du conseil d’agglomération.

Ni le maire Coderre, ni le maire Dorais n'étaient disponibles pour une entrevue mardi soir.

Les commerçants contents

Pour les commerçants de Saint-Henri, la décision du maire de Montréal représente une victoire.

Le propriétaire de bars Peter Sergakis, quoique satisfait, ne cache toutefois pas ses inquiétudes . « Il y a des pancartes déjà installées. Est-ce qu’il va y avoir une chicane entre la ville centrale et l’arrondissement du Sud-Ouest? », dit-il.

Le maire Dorais espérait avec ce projet de réaménagement réduire le trafic de camions et rendre la rue plus sécuritaire pour les piétons et les cyclistes.

Avec des informations de Sébastien Desrosiers

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine