Retour

Processus d’évaluation des corporations municipales à Sept-Îles

La corporation de protection de l'environnement de la Ville de Sept-Îles sera la deuxième corporation municipale, après celle du développement économique, à voir son mandat et sa gestion révisés par le conseil municipal.

Un texte de François RobertLe maire Réjean Porlier s’est fait demander par ses collègues du conseil pourquoi se limiter à la corporation de développement économique.

« D’abord, moi, ça faisait longtemps que je parlais de faire ce type d’examen avec la corporation de développement économique, note Réjean Porlier. J’avais des gens autour de la table qui disaient, et à raison : ''pourquoi juste celle de développement économique?'' »

Le maire s’est rapidement rallié à l’idée de procéder à une évaluation des autres corporations municipales.

« Exactement comme on a fait avec Développement économique Sept-Îles, illustre Réjean Porlier. Comprendre les mandats que l’on donne, de s’assurer au niveau de la reddition de compte, le cadre financier et tout ce qui va autour de cela. Quel but était recherché lorsqu’on a augmenté le budget? »

Une vérification serait aussi faite pour tenter de savoir s’il y a des dédoublements avec les personnes qui travaillent en environnement à la ville, à la MRC et au conseil régional de l’environnement.

Le maire insiste sur le fait que ce n’est pas aux diverses corporations municipales d’indiquer la direction à prendre, mais bien au conseil d’édicter les priorités.

La conseillère du district Jacques-Cartier, Charlotte Audet, doit rencontrer le conseil d’administration de la Corporation de protection de l’Environnement de Sept-Îles cette semaine et faire rapport à ses collègues du conseil ensuite.

C’est peut-être seulement en mars, ou plus tard, que sera rendu public le résultat de cet examen.

Les autres corporations feront ensuite aussi l’objet d’un examen, mais dans certains cas à plus petite échelle. L’ordre d’évaluation des autres corporations municipales n’est pas encore établi, précise Réjean Porlier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité