Retour

Projet Montréal dénonce la distribution de billets pour la formule E aux résidents

À près d'une semaine du début de la formule E à Montréal, le conseiller du district Saint-Jacques Richard Bergeron a fait du porte-à-porte cette semaine afin d'offrir aux résidents de son arrondissement des billets donnant accès à l'événement. Un geste qu'a eu tôt fait de dénoncer l'opposition.

Selon le porte-parole de Projet Montréal en matière de sécurité publique, Alex Norris, la distribution de « cadeaux » par le conseiller du district de Saint-Jacques est politique et « inappropriée pour un élu ». « Et les électeurs ne seront pas dupes de cette manœuvre », a-t-il ajouté.

Projet Montréal ne nie pas les retombées économiques et ne s’oppose pas à la formule électrique proprement dite, explique M. Norris. L'opposition dénonce plutôt la planification à la hâte, qui aurait été faite « sans tenir compte des résidents et des commerçants du secteur ».« Dans sa grande précipitation à faire des événements tape-à-l’œil en période préélectorale, le maire Coderre a fini par dépenser beaucoup trop d’argent et par incommoder beaucoup de monde », résume M. Norris.

Le circuit de la formule E, qui sillonne le quartier Centre-Sud de Montréal sur 2,75 km, incommode de nombreux résidents et commerçants. Son installation a entraîné la fermeture de plusieurs voies, de jour comme de nuit, et le détournement de trajets d'autobus.

« On enclave un quartier pendant des semaines, on le prive de services », déplore M. Norris.

Pour certains résidents qui ont reçu la visite de M. Bergeron, les billets offerts sont une maigre tentative de compenser tous les problèmes engendrés par l'installation du circuit.

« Ça me semble être des petits bonbons pour calmer le mécontentement des citoyens », note l'un des résidents du secteur interrogés par Radio-Canada.« Je n’irai pas! Rien n’a été fait correctement », affirme de son côté une autre résidente.

Des mesures « connues depuis des mois »

Loin de faire partie d’une stratégie préélectorale, la distribution de billets est l’une des mesures « connues et offertes depuis des mois », se défend le cabinet du maire Denis Coderre.

Les laissez-passer, qui donnent accès aux deux journées de course, ont été distribués en paire à chaque adresse. En tout, la Ville a prévu remettre 4000 billets aux riverains.

Il en va de même pour les vignettes de stationnement et les deux titres de transport de la STM valides sur une période de 10 jours consécutifs qui ont été remis aux résidents « les plus directement touchés », mentionne la Ville.

« La stratégie [...] a d’abord été de les remettre aux riverains lors des rencontres citoyennes (8 et 12 juillet) et M. Bergeron se rend maintenant aux adresses qui n’ont pas pu récupérer le tout lors de ces rencontres », précise l'attachée de presse du cabinet du maire Denis Coderre, Noémie Brière-Marquez.Le cabinet du maire rappelle que M. Bergeron ne fait que son « travail de conseiller ». L'élu du district électoral de Saint-Jacques est impliqué dans le dossier de la formule E depuis cet hiver et il a été « présent à chaque rencontre citoyenne liée à la FE », souligne-t-elle.

La grande finale du Championnat FIA de formule E doit se dérouler les 29 et 30 juillet prochains.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine