Retour

Québec 21 veut des parcs « intelligents »

Le parti Québec 21 propose de créer une application mobile qui permettrait aux citoyens de connaître en temps réel la disponibilité des installations sportives municipales.

Un texte de Louis Gagné

« En ce moment, c'est impossible […] de savoir ce qui se passe en temps réel dans nos parcs et dans nos installations intérieures et extérieures », déplore le candidat de Québec 21 dans le district électoral du Plateau, Dominique Soucy.

« Quand on appelle à la Ville pour réserver un terrain, personne sait qu'est-ce qui se passe en ce moment dans le parc. Et ça, pour moi, c'est inacceptable en 2017 », ajoute l’ex-joueur de basketball du Rouge et Or et des Kebs.

Pour remédier au problème, Québec 21 s’engage à créer une application indiquant la disponibilité des terrains et plateaux sportifs. Les utilisateurs pourraient également l’employer pour réserver une plage horaire.

« Tout le monde a maintenant un téléphone intelligent. On veut donner la possibilité aux citoyens, quand ils se lèvent le matin, d’aller voir qu’est-ce qui se passe, explique Dominique Soucy. Est-ce qu'il y a des parcs, des plateaux qui sont libres à Québec? Est-ce que le stade Chaveau est disponible? »

Ville active

Dominique Soucy, qui dit s’être lancé en politique pour faire de Québec la « ville la plus active en Amérique du Nord », souhaite également remplacer les surveillants de parcs par des étudiants en kinésiologie qui auraient le mandat de faire bouger les citoyens de tous âges.

Les étudiants pourraient notamment faire découvrir des sports aux jeunes, préparer des programmes d’entraînement pour leurs parents ou encore encadrer les personnes âgées qui souhaitent pratiquer des activités sans mettre leur santé à risque.

Il estime que les surveillants de parcs actuels n’ont pas grand-chose à faire, si ce n’est que d’ouvrir et éteindre les lumières des installations et « d’écouter Neflix » sur leur ordinateur portable. Dominique Soucy se défend toutefois de dénigrer le travail des surveillants de parc.

« Je ne dis pas que les gens ne font pas leur travail. Je dis qu’il faut optimiser énormément la qualité qu’on offre dans nos parcs. […] On va aller à un autre niveau, passer à la vitesse supérieure. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine