Retour

Québec 21 veut plus de virages à droite au feu rouge

Québec 21 promet de réduire « massivement » le nombre d'intersections où le virage à droite est interdit au feu rouge afin d'éviter « d'énormes pertes de temps » aux automobilistes et réduire leur consommation de carburant.

Un texte de Louis Gagné

Selon le chef de la formation politique, Jean-François Gosselin, la plupart des panneaux de signalisation interdisant le virage à droite n’ont pas leur raison d’être.

« Ça représente une énorme perte de temps pour les citoyens. Ça ne représente plus un élément de sécurité […] C’est une aberration », dénonce le candidat à la mairie.

Il ajoute que la réduction des interdictions de tourner à droite permettrait de réaliser des économies de carburant. Le chef cite une étude de l'Université de Montréal selon laquelle le virage à droite au feu rouge diminue la consommation d’essence d’un véhicule de 2,64 litres par année.

Priorité à la sécurité

Jean-François Gosselin assure que la sécurité demeurera la priorité s’il est élu. Son équipe a d’ailleurs l’intention de lancer une campagne de sensibilisation pour s’assurer que chaque automobiliste respecte le Code de la sécurité routière.

Le chef précise que certaines interdictions seraient maintenues pour des raisons de sécurité, notamment aux abords des écoles et aux intersections où « l’angle est défavorable ».

« On veut se garder une marge de manœuvre pour maintenir l'aspect sécurité », dit-il.

Lumières clignotantes

Québec 21 souhaite également remplacer les feux rouges par des lumières clignotantes la nuit. Elles seraient en fonction entre 23 h le soir et 6 h du matin.

« Encore une fois, c'est une aberration. Quelqu'un, à   h du matin, qui attend patiemment à son feu rouge, que la lumière devienne verte, c’est une autre perte de temps », déplore Jean-François Gosselin.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine