Retour

Québec accorde 6,5 M$ pour la reconstruction du Théâtre de la Vieille Forge

Le 36e Festival en chanson de Petite-Vallée s'ouvre jeudi sur une note très positive. Le ministère de la Culture et des Communications a en effet annoncé une subvention de 6,5 millions de dollars pour la reconstruction du théâtre de la Vieille Forge.

Un texte de Brigitte Dubé

Pour le directeur du festival, Alan Côté, un grand pas vient d’être franchi.

Selon Alan Côté, la campagne de financement a atteint les trois quarts de son objectif.

Les coûts de reconstruction du théâtre sont évalués à près de 10 millions de dollars.

Aux frais de reconstruction, s’ajoutent ceux liés à ces années transitoires. La location du chapiteau, par exemple, coûte cher. Une demande de financement a aussi été adressée au gouvernement fédéral.

Alan Côté espère pouvoir tenir un premier spectacle dans la nouvelle salle en 2019, mais il est possible que le public doive patienter jusqu’à 2020.

Une couleur particulière cette année

Cette année, le festival prend une couleur toute particulière puisque l'organisation se relève de deux incendies majeurs, celui qui a complètement ravagé le Théâtre de la Vieille Forge l'été dernier et un autre, en mai, qui a emporté l'auberge la Maison Lebreux, qui a accueilli nombre d'artistes.

L’organisation a donc choisi pour thème cette année, « Droit devant, tout le monde en même temps », qui se veut un message de persévérance. Les spectacles se tiennent dans le chapiteau de la Vieille Forge.

Les festivités s’amorcent avec le spectacle de la Petite école de la chanson. Deux cent cinquante-cinq enfants gaspésiens et de la diaspora gaspésienne de 7 à 17 ans chanteront en choeur en l'honneur des deux artistes passeurs, Louis-Jean Cormier et Marie-Pierre Arthur. Le chanteur Hubert Lenoir est aussi au programme.

En 2017, 20 000 visiteurs et spectateurs se sont rendus à Petite-Vallée pour les festivités. La direction du festival s'attend à recevoir autant de personnes en 2018, sinon plus.

Plus d'articles