Retour

Québec alloue 400 000 $ pour la candidature d'Anticosti à l'UNESCO

Québec octroie 400 000 $ pour accompagner la Municipalité de L'Île-d'Anticosti dans l'élaboration de son dossier de candidature afin d'être reconnue au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Un texte de Jean-Louis Bordeleau

Québec met du même coup sur pied un organisme, le « Comité interministériel pour l'inscription d'Anticosti au patrimoine mondial » qui veillera au montage du dossier de candidature. Selon le maire de L'île-d'Anticosti, John Pineault, l'élaboration de la candidature de la municipalité pour la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO coûte environ 600 000 $.

La Municipalité compte profiter de ce montant et de cette possible distinction à l'UNESCO pour « renforcer ce qu'on a toujours bien fait : la chasse, la pêche, la villégiature », selon John Pineault. Le projet de sentier de 575 km figure parmi les projets phares.

Le « projet prioritaire » du maire demeure toutefois la mise en place d'un nouveau lien maritime.

Dans son plan de développement stratégique, la Municipalité de L'Île-d'Anticosti a défini 42 projets pour assurer le développement des services aux citoyens, de sécurité publique et d'urbanisme, entre autres.

La ministre de l'Environnement, Isabelle Melançon a fait l'annonce de cette subvention aujourd'hui lors du « Forum du futur de l'île d'Anticosti » qui se déroule présentement sur l'île. Pendant deux jours, près de 80 acteurs des milieux économiques, politiques, et des citoyens réfléchissent à des pistes de développements pour l'île qui compte près de 200 résidents.

Plus d'articles