Rénover des écoles vétustes et miser sur la réussite scolaire, voilà deux nouvelles mesures en éducation du budget du ministre Carlos Leitao. En fait, les dépenses dans ce secteur augmenteront plus vite qu'en santé, mais rien n'indique que ce sera suffisant pour abaisser la grogne des parents, d'associations d'étudiants et de syndicats.

Un texte d'Éric LaroucheTwitterCourriel

Par rapport à l'an dernier, le budget des ministères de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur progresse de 3 %, passant de 16,8 milliards à 17,2 milliards. L'an passé, la hausse avait été limitée à 1,3 %.

En comparaison, le ministère de la Santé voit son budget augmenter de 2,4 % cette année.

Mais cette augmentation du budget de l'Éducation reste insuffisante, selon la Centrale des syndicats du Québec (CSQ). « Ça semble être du saupoudrage et non pas un réel investissement », selon sa présidente, Louise Chabot.

Investir dans les écoles

Québec investira 200 millions de dollars de plus cette année pour rénover des écoles, construire des gymnases et des installations sportives ainsi que réduire l'empreinte environnementale des établissements scolaires ce qui porte les investissements en infrastructures en éducation à 2,2 milliards de dollars pour 2016-2017.

Cependant, les investissements dans ces infrastructures diminueront à 2,1 milliards dès l'an prochain et à 1,6 milliard en 2018-2019.

Les commissions scolaires, cégeps et universités ont plus de 6000 bâtiments dans la province.

Améliorer le taux de réussite

Le budget du gouvernement libéral prévoit aussi trois programmes pour améliorer la réussite des élèves, grâce à un financement supplémentaire d'environ 165 millions de dollars par an.

Par exemple, Québec souhaite consacrer plus de ressources pour aider les enfants de milieux défavorisés, notamment en misant sur l'éveil à la lecture et à l'écriture. Environ 1300 enfants de 4 ans auront aussi accès à la maternelle à temps plein.

De plus, 20 millions de dollars sont prévus pour aider les élèves avec des difficultés d'apprentissage ou des handicaps.

La province s'engage aussi à consacrer 25 millions par an pour soutenir la réussite des étudiants des cégeps et des universités et les inciter à terminer leurs études.

Tout savoir sur le budget du Québec

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine