Retour

Québec s’entend avec ses agents de la faune

Le président du Conseil du Trésor, Pierre Moreau, a annoncé la conclusion d'une entente de principe sur le renouvellement de la convention collective des agents de la faune, qui vient clore les négociations avec l'ensemble des agents de la paix de la province.

En conférence de presse, Pierre Moreau a expliqué qu’une fois entérinée, « cette entente [doterait] les 4000 agents de protection de la faune du gouvernement du Québec d’une nouvelle convention collective de cinq ans ».

Selon le ministre, cette nouvelle entente s’ajoute à celles qui ont été négociées avec l’ensemble des agents de la paix et clôt les négociations avec ce groupe de fonctionnaires qui regroupe la Sûreté du Québec, les contrôleurs routiers, les agents des services correctionnels, les constables spéciaux, les gardes du corps et les agents de protection de la faune.

Les agents de la paix représentent près de 10 000 employés du gouvernement du Québec.

Pierre Moreau a précisé que les termes de l’entente négociée avec les agents de la faune respectaient les paramètres financiers que s’est fixés son gouvernement dans ses négociations avec ses fonctionnaires.

Les agents de la faune, qui célèbrent cette année leurs 150 ans d’existence, s’ajoutent aux 510 000 employés de l’État qui se sont entendus sur le renouvellement de leurs conditions de travail avec le gouvernement du Québec.

À ce jour, rappelle Pierre Moreau, plus de 96 % des employés de l’État ont renouvelé leur contrat de travail avec l’État. Les Professionnels du gouvernement du Québec, les ingénieurs de l’État et les juristes, notamment, sont sans contrat de travail.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine